Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se maintient à la hausse malgré des fondamentaux baissiers

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole se maintenaient à la hausse vendredi en cours d'échanges européens, alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime que la chute actuelle des prix n'est pas suffisante pour relancer la consommation d'or noir.
Vers 11H40 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 49,68 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,41 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février gagnait 1,09 dollar à 47,34 dollars.

Les cours des contrats à terme du WTI et du Brent ont continué de grimper (vendredi), mais la hausse ne s'appuie sur aucun fondamental même si l'AIE a réduit ses estimations de la production des pays hors-Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et a dit qu'un rééquilibrage des marchés pourrait se faire dans la deuxième moitié de l'année, soulignait Anthony Cheung, analyste chez Ransquawk.

L'Agence a réduit de 350.000 barils par jour sa prévision de croissance de la production dans ces pays pour 2015 par rapport à son précédent rapport. Elle s'établit désormais à 950.000 barils par jour, pour une production totale de 57,5 millions de baril par jour (mbj) sur l'année.

La production des pays de l'Opep devrait également légèrement baisser selon l'AIE, atteignant 29,8 millions de barils par jour en 2015 soit un peu moins que le plafond fixé par le cartel à 30 mbj.

Mais l'excédent d'offre sur les marchés devrait continuer à peser sur les cours de l'or noir à moyen-terme. La production mondiale a ainsi augmenté de 2,1 mbj en 2014 par rapport à 2013, soutenue par la production de pétrole de schiste aux États-Unis, ce qui a permis aux pays non membres de l'Opep d'enregistrer une croissance record de 1,9 mbj l'an dernier, selon l'AIE.

L'agence a également maintenu ses prévisions sur la consommation de pétrole qui devrait croître de 0,9 million de barils par jour en 2014 pour atteindre 93,3 mbj.

En décembre, l'AIE avait révisé à la baisse sa prévision de croissance de la demande pour 2015, auparavant estimée à 1,1 mbj.

A de rares exceptions près comme aux États-Unis, le bas niveau des prix ne semble pas avoir stimulé la demande jusqu'ici. Les habituels bénéfices des prix bas, comme l'augmentation du pouvoir d'achat des ménages et la baisse des coûts dans l'industrie, ont été largement neutralisés par la faiblesse des conditions économiques, elle-même la cause majeure ayant conduit à cette dégringolade des prix, expliquait l'AIE.

La hausse des prix du pétrole vendredi pouvait également être liée au passage du contrat de février au contrat de mars pour le Brent, selon des analystes.

Mais les prix devraient rester volatiles, selon les experts de Commerzbank. D'un côté, le marché à l'air prêt à se lancer dans un mouvement de reprise après la chute considérable des prix observée dans les dernières semaines. Mais d'un autre côté, les fondamentaux du marché continuent de suggérer une baisse des prix, notaient les analystes de Commerzbank.







Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite