Menu
A+ A A-

Petite hausse du brut à l'ouverture à New York

  • Cours du pétrole
prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole étaient en hausse à l'ouverture jeudi à New York, le baril de référence gagnant 31 cents à 109,14 dollars à la faveur d'une baisse du nombre de nouveaux chômeurs aux Etats-Unis, mais leur progression était freinée par leurs niveaux élevés.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai s'échangeait à 109,07 dollars, en hausse de 24 cents par rapport à la veille.

En nette baisse quelques minutes plus tôt, les prix du pétrole ont comblé leurs pertes, passant même dans le vert à New York après la publication des chiffres hebdomadaires du département du Travail américain.

Le nombre de nouveaux chômeurs inscrits a de nouveau reculé la semaine dernière aux Etats-Unis.

Dans le sillage de cette information, le baril est monté à un nouveau sommet depuis septembre 2008, atteignant 109,37 dollars. Le prix du baril de Brent à Londres est resté en petite baisse.

"Oui, les prix sont élevés, et il y a des questions maintenant sur la façon dont cela va affecter la demande. Certaines personnes se penchent sur le sujet et le marché cale", a constaté Tom Bentz, de BNP Paribas.

Toutefois la situation restait tendue sur le marché et "peut changer dans la minute", a souligné l'analyste.

En Libye, le gouvernement a accusé les forces britanniques de bombarder des installations pétrolières du champ d'Al-Sarir, dans le sud-est du pays, causant des dégâts matériels selon lui.

L'Otan a nié ces affirmations. Le général Charles Bouchard, commandant de l'opération baptisée Unified Protector a au contraire accusé les forces fidèles au colonel Kadhafi et précisé qu'un incendie avait été déclenché dans une installation au nord de Sarir.

"Dans tous les cas, c'est une installation qui pourrait empêcher du pétrole (libyen) de revenir sur le marché", a observé Tom Bentz.

Les craintes au sujet de l'offre de pétrole gardaient le marché sous tension, pas seulement à l'égard de la Libye. Au Nigeria, premier producteur de brut africain dont l'histoire électorale est entachée de fraudes et de violences, des élections générales plusieurs fois reportées sont attendues dans le courant du mois.

rp

(AWP/07 avril 2011 15h45)

Commenter Petite hausse du brut à l'ouverture à New York


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 06 juillet 2022 à 09:30

    Le pétrole se reprend après sa chute libre de mardi

    Zurich (awp): Les prix du pétrole repartaient à la hausse mercredi, après leur plongeon de la veille. Les craintes d'une récession dans...

    mardi 05 juillet 2022 à 21:50

    Le pétrole en chute libre, plombé par les craintes de récess…

    Cours de clôture: Les cours de l'or noir ont plongé mardi, les craintes d'une récession dans les pays consommateurs de brut, qui...

    mardi 05 juillet 2022 à 18:36

    Les craintes de récession font chuter pétrole, euro et Bours…

    Paris: La crainte d'une "récession à venir" était de retour mardi sur les marchés financiers où actions, pétrole, euro et livre sterling...

    mardi 05 juillet 2022 à 17:50

    Le pétrole accélère sa chute, le WTI sous les 100 dollars, l…

    Londres: Le pétrole accélérait son plongeon mardi, le Brent de la mer du Nord dévissant de près de 10% et son homologue...

    mardi 05 juillet 2022 à 17:30

    Le pétrole perd 5% emporté par les craintes de récession, le…

    New York: Les deux références du pétrole dévissaient mardi de plus de 5%, les craintes d'une récession dans les pays consommateurs de...

    mardi 05 juillet 2022 à 15:52

    Le pétrole perd 5%, emporté par les craintes de récession

    Londres: Les deux références du pétrole dévissaient mardi de plus de 5%, les craintes d'une récession dans les pays consommateurs de brut...

    mardi 05 juillet 2022 à 13:05

    Le pétrole des réserves américaines se dirige vers l'étrange…

    New York.: Plus de 5 millions de barils de pétrole qui faisaient partie d'une libération historique des réserves pétrolières d'urgence des États-Unis...

    mardi 05 juillet 2022 à 12:59

    Le pétrole hésite, le gaz poursuit sa hausse

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi entre gains et pertes, pris en étau entre les craintes de récession qui pèsent sur...

    mardi 05 juillet 2022 à 08:17

    Analyse du marché pétrolier en Juin 2022 : impact sur les co…

    Bruxelles: Depuis quelques mois, la volatilité des prix des hydrocarbures en général et celui du mazout en particulier a suscité l’intérêt. Plusieurs...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite