Menu
RSS
A+ A A-

Petite hausse du brut à l'ouverture à New York

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole étaient en hausse à l'ouverture jeudi à New York, le baril de référence gagnant 31 cents à 109,14 dollars à la faveur d'une baisse du nombre de nouveaux chômeurs aux Etats-Unis, mais leur progression était freinée par leurs niveaux élevés.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai s'échangeait à 109,07 dollars, en hausse de 24 cents par rapport à la veille.

En nette baisse quelques minutes plus tôt, les prix du pétrole ont comblé leurs pertes, passant même dans le vert à New York après la publication des chiffres hebdomadaires du département du Travail américain.

Le nombre de nouveaux chômeurs inscrits a de nouveau reculé la semaine dernière aux Etats-Unis.

Dans le sillage de cette information, le baril est monté à un nouveau sommet depuis septembre 2008, atteignant 109,37 dollars. Le prix du baril de Brent à Londres est resté en petite baisse.

"Oui, les prix sont élevés, et il y a des questions maintenant sur la façon dont cela va affecter la demande. Certaines personnes se penchent sur le sujet et le marché cale", a constaté Tom Bentz, de BNP Paribas.

Toutefois la situation restait tendue sur le marché et "peut changer dans la minute", a souligné l'analyste.

En Libye, le gouvernement a accusé les forces britanniques de bombarder des installations pétrolières du champ d'Al-Sarir, dans le sud-est du pays, causant des dégâts matériels selon lui.

L'Otan a nié ces affirmations. Le général Charles Bouchard, commandant de l'opération baptisée Unified Protector a au contraire accusé les forces fidèles au colonel Kadhafi et précisé qu'un incendie avait été déclenché dans une installation au nord de Sarir.

"Dans tous les cas, c'est une installation qui pourrait empêcher du pétrole (libyen) de revenir sur le marché", a observé Tom Bentz.

Les craintes au sujet de l'offre de pétrole gardaient le marché sous tension, pas seulement à l'égard de la Libye. Au Nigeria, premier producteur de brut africain dont l'histoire électorale est entachée de fraudes et de violences, des élections générales plusieurs fois reportées sont attendues dans le courant du mois.

rp

(AWP/07 avril 2011 15h45)


Commenter Petite hausse du brut à l'ouverture à New York

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite