Menu
A+ A A-

💶 Plastique, pétrole, gaz naturel : restrictions aux dépens du consommateur

Analyse: Le blocage des gazoducs - en raison de la guerre - mènent à une hausse d’importations de gaz via la mer… et change peu de choses pour le marché des énergies, dans la réalité.

La source des importations de gaz change un peu en raison des coupures. Elle revient à un changement, en partie, de la source du gaz, avec pour effet des hausses de coûts pour les entreprises et particuliers du continent...
▶️ Le Figaro :
"[Le] mois dernier, Gazprom, le fleuron du Kremlin, a exporté 2,5 milliards de mètres cubes vers l'Europe, contre 1,8 milliard en mai 2023, marquant neuf mois de hausse continue. Depuis janvier, les ventes du géant russe aux Européens ont augmenté de 28 % sur un an, « alors que les responsables politiques de l'UE continuent de parler de réduction de la demande intérieure et des approvisionnements russes » " tance le spécialiste français de l’énergie, Thierry Bros.

🇷🇺 Surtout - le symbole est fort - pour la première fois en deux ans, ces importations de gaz russe dépassent celles en provenance des États-Unis.
"La Hongrie, la Grèce, la Slovaquie et l'Autriche ont passé une commande pour augmenter de 25% leur volume" note le spécialiste qui garde les yeux sur les compteurs européens chaque mois.

À part la guerre, le climat sert de prétexte pour la baisse de l’accès à l’énergie, pour les entreprises et particuliers du continent.

Recommandation de nationalisation

À présent, face au manque de succès des renouvelables, et pour le maintien du contrôle du gouvernement sur l’industrie de l’énergie, un rapport au Sénat recommande la nationalisation d’une partie du producteur TotalEnergies.

▶️ Les Echos :
Parmi [les] recommandations [du rapport] figure notamment la possibilité d'une « action spécifique » ( « golden share » en anglais). Cette action a un statut juridique spécial et s'applique aux entreprises dont l'activité est jugée stratégique pour la souveraineté du pays. En théorie, elle pourrait permettre à l'Etat de s'opposer à certaines décisions du groupe, comme celle de déménager son siège à l'étranger.

Les défenseurs de l’environnement veulent plus de contrôles - par-dessus la nationalisation d’une partie de l’entreprise :

Les organisations de défense de l'environnement se sont montrées déçues par ces recommandations. Plusieurs d'entre elles, dont Greenpeace, Réseau Action Climat et les Amis de la Terre, ont regretté dans une déclaration commune le « manque d'ambition » des propositions…


🛢️ Dossier gratuit sur l'énergie

L'auteur, Henry Bonner, propose un dossier spécial gratuit sur la situation des sociétés de pétrole. 

Saisissez votre email pour le recevoir gratuitement.


Restrictions contre les plastiques :
une cause de fermetures d’usines

Des tribunes dans la presse veulent la fin de l’usage des emballages en plastique.

Une journaliste critique par exemple les sociétés de plastiques pour l’opposition à l’interdiction.

Elle accuse les sociétés de plastiques, comme ExxonMobil, de tactiques de déception dans les efforts de lobbying.

▶️ FranceTVInfo :
Ce renoncement sur le front de la transition écologique aurait pourtant pu être évité, sans une opération de lobbying habilement menée par les industriels de l’agro-industrie et du plastique, qui ont eu recours à la méthode bien connue des "3 D" : "Deny, deceive, delay", c’est-à-dire, en français : nier, tromper, retarder.

Cette stratégie, utilisée notamment pendant des années par les géants de l’industrie du tabac, consiste à ignorer ou repousser des changements urgents nécessaires. En l’occurrence la réduction des déchets plastiques, plus précisément ceux en polystyrène.

Avec le soutien de la presse, le gouvernement prépare plus de mesures au nom de la lutte contre les émissions de carbone. Les mesures créent des coûts pour les particuliers et les entreprises.

Par exemple, en réaction à l’hostilité des gouvernements, et aux coûts de l’énergie, les producteurs de plastiques ferment des usines dans le pays.

▶️ Le Figaro :
Tout d'abord, à Port-Jerôme-sur-Seine, à une trentaine de kilomètres du Havre, ExxonMobil Chemical France (EMCF) cesse ses activités liées à la production de plastique … En outre, le site français est pénalisé par des coûts de l'énergie sensiblement plus élevés qu'aux États-Unis … Les conséquences de cette décision sur l'emploi sont lourdes : 677 emplois - dont 30 au siège en Île-de-France et 647 sur le site normand - vont être supprimés sur l'année 2025.

Dans le gaz naturel, les plastiques ou la production de pétrole, les restrictions et tentatives de contrôle augmentent les coûts pour les particuliers et entreprises.

Au nom de la guerre ou de la lutte contre les émissions de carbone, les gouvernements produisent des hausses de prix de l'énergie - aux dépens du consommateur -, et des fermetures d’usines.


Henry Bonner a mis au point un dossier spécial gratuit au sujet de la situation dans les sociétés de pétroleIl écrit aussi au quotidien sur la Bourse et l’investissement (avec de l’analyse de la politique et sujets d’économie).

🔎 Vous pouvez tout recevoir gratuitement sur ce lien ou via le formulaire ci-dessus.



(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter 💶 Plastique, pétrole, gaz naturel : restrictions aux dépens du consommateur



    Communauté prix du baril


    Les notes d'Henry Bonner

    lundi 22 juillet 2024

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humanité

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis et contradictions liés à la transition vers des...

    lundi 15 juillet 2024

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à la production de pétrole, et dans l’efficacité des...

    vendredi 05 juillet 2024

    💶 Taxes sur les transactions en Bourse : les coûts “qu’on ne voit pas”

    Paris: Oxfam France, un organisme de recherche économique, propose une augmentation de la taxe sur les transactions en Bourse… Ils proposent, en concret, l’élargissement de l’assiette de la taxe, et...

    lundi 17 juin 2024

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole et du gaz

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de gaz, en Argentine...

    mardi 11 juin 2024

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    mardi 04 juin 2024

    ⚡ Excès d’électricité : nécessité du gaz naturel d’appoint

    Europe: Des plongeons de prix de l'électricité tirent le prix du MWh jusqu’à 0 euros, voire moins... La cause provient de la hausse de la quantité de production via les renouvelables au...

    mardi 28 mai 2024

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    samedi 18 mai 2024

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien plus d’investissements dans les renouvelables et réseaux d’électricité...

    lundi 13 mai 2024

    🇫🇷 Engie : 3 milliards d’euros d'investissements à risque dans le biogaz

    Energie: Engie, le distributeur d’énergies, vient d’acheter deux centrales à biogaz, et passe ainsi la barre de 1 TWh de production de biogaz. Il a un objectif de plus de 10...

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite