Menu
A+ A A-

💶 Taxes sur les transactions en Bourse : les coûts “qu’on ne voit pas”

Paris: Oxfam France, un organisme de recherche économique, propose une augmentation de la taxe sur les transactions en Bourse…

Ils proposent, en concret, l’élargissement de l’assiette de la taxe, et ainsi une hausse de la récolte d’environ 3 milliards d’euros.
▶️ Explique le Think Tank :
Dans un nouveau rapport, Oxfam France et plusieurs ONG révèlent de graves failles dans la collecte de la Taxe sur les transactions financières (TTF) dans lesquelles les acteurs financiers peuvent s’engouffrer. Les méthodes de recouvrement très opaques de la TFF déléguée à l’acteur privé Euroclear ainsi que l’exclusion injustifiable de certaines opérations dans l’assiette de la taxe provoquent une perte pour les finances publiques évaluée entre 1 et 3 milliards d’euros chaque année.

Le graphique ci-dessous montre la perte de revenus de la taxe, par rapport aux calculs d’Oxfam - une perte de 3 milliards d’euros pour le gouvernement.

Les propositions de taxes sur les transferts en Bourse - achat et ventes d’actions, par exemple - réduisent les bénéfices d’opérations dans la finance, et augmentent ainsi les coûts de financement d’entreprises, le coût de produits d’épargne pour les particuliers.



🛢️ Dossier gratuit sur l'énergie

L'auteur, Henry Bonner, propose un dossier spécial gratuit sur la situation des sociétés de pétrole. 

Saisissez votre email pour le recevoir gratuitement.


Les coûts “qu’on ne voit pas”


Au début du 19ème, l’économiste Frédéric Bastiat introduit l’idée des coûts “qu’on ne voit pas.”

Il résume l’idée dans un passage de traité d’économie, Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas, au sujet de l’impôt…

Les avantages que les fonctionnaires trouvent à émarger, c’est ce qu’on voit. Le bien qui en résulte pour leurs fournisseurs, c’est ce qu’on voit encore. Cela crève les yeux du corps.

Mais le désavantage que les contribuables éprouvent à se libérer, c’est ce qu’on ne voit pas, et le dommage qui en résulte pour leurs fournisseurs, c’est ce qu’on ne voit pas davantage, bien que cela dût sauter aux yeux de l’esprit.

Quand un fonctionnaire dépense à son profit cent sous de plus, cela implique qu’un contribuable dépense à son profit cent sous de moins. Mais la dépense du fonctionnaire se voit, parce qu’elle se fait ; tandis que celle du contribuable ne se voit pas, parce que, hélas ! on l’empêche de se faire.

Les taxes sur les transactions réduisent les capitaux à disposition des investisseurs et financiers… Elles ont ainsi des coûts “qu’on ne voit pas” pour les entreprises.

Henry Bonner a mis au point un dossier spécial gratuit au sujet de la situation dans les sociétés de pétroleIl écrit aussi au quotidien sur la Bourse et l’investissement (avec de l’analyse de la politique et sujets d’économie).

🔎 Vous pouvez tout recevoir gratuitement sur ce lien ou via le formulaire ci-dessus.



(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter 💶 Taxes sur les transactions en Bourse : les coûts “qu’on ne voit pas”



    Communauté prix du baril


    Les notes d'Henry Bonner

    lundi 22 juillet 2024

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humanité

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis et contradictions liés à la transition vers des...

    lundi 15 juillet 2024

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à la production de pétrole, et dans l’efficacité des...

    mardi 25 juin 2024

    💶 Plastique, pétrole, gaz naturel : restrictions aux dépens du consommateur

    Analyse: Le blocage des gazoducs - en raison de la guerre - mènent à une hausse d’importations de gaz via la mer… et change peu de choses pour le marché des...

    lundi 17 juin 2024

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole et du gaz

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de gaz, en Argentine...

    mardi 11 juin 2024

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    mardi 04 juin 2024

    ⚡ Excès d’électricité : nécessité du gaz naturel d’appoint

    Europe: Des plongeons de prix de l'électricité tirent le prix du MWh jusqu’à 0 euros, voire moins... La cause provient de la hausse de la quantité de production via les renouvelables au...

    mardi 28 mai 2024

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    samedi 18 mai 2024

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien plus d’investissements dans les renouvelables et réseaux d’électricité...

    lundi 13 mai 2024

    🇫🇷 Engie : 3 milliards d’euros d'investissements à risque dans le biogaz

    Energie: Engie, le distributeur d’énergies, vient d’acheter deux centrales à biogaz, et passe ainsi la barre de 1 TWh de production de biogaz. Il a un objectif de plus de 10...

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite