Menu
A+ A A-

🌍 La plupart des compagnies pétrolières d'Etat ignorent la transition énergétique

cours du pétroleParis: Les compagnies pétrolières d'Etat, qui contrôlent la moitié du pétrole et du gaz dans le monde, ignorent pour la plupart le risque associé à la transition énergétique sur leurs activités souvent cruciales à l'économie locale, selon un rapport du Natural Resource governance Institute (NRGI) publié mardi à deux jours de la COP28.
"Bien que la transition énergétique présente d'importantes opportunités environnementales et économiques à l'échelle mondiale et nationale, elle entraîne également des défis importants, en particulier pour les compagnies et pays producteurs de combustibles", souligne ce rapport.

La conférence climatique à Dubaï qui a pour président Sultan Al Jaber, le PDG de la compagnie nationale emiratie ADNOC, devrait faire parler de ces compagnies, les NOC pour "national oil company" qui ont la particularité d'être détenues majoritairement ou entièrement par des Etats.

Dominantes sur le marché, elles contrôlent plus de la moitié de la production mondiale de gaz et de pétrole, et beaucoup restent très dépendantes de la rente pétro-gazière.

Elles sont de fait très exposées à la transition énergétique qui vise à réduire l'empreinte environnementale de la production et consommation d'énergie, en les rendant notamment moins dépendantes des énergies fossiles.

Le think tank Natural Resource governance Institute (NRGI) a analysé les déclarations publiques de 21 compagnies nationales de toutes tailles, couvrant 16% de la production mondiale de pétrole. Il en a conclu que "trop peu en font très peu".

"Seules 9 compagnies analysées sur 21 reconnaissent le risque de la transition énergétique, 4 ont mentionné le recours à des évaluations des risques de transition et 5 ont explicitement mentionné des stratégies pour atténuer le risque", écrivent les auteurs du rapport Andrea Furnaro, analyste politique, et David Manley, analyse économique principal au NRGI.

Parmi les 5 compagnies qui ont explicitement communiqué sur des stratégies d'adaptation figurent la compagnie chinoise CNOOC, la Malaisienne Petronas ou la Colombienne Ecopetrol.


"Bien que le motif environnemental pour lequel les NOC cèdent des actifs liés à l'extraction de combustibles fossiles soit clair, du point de vue économique de ces compagnies et de leurs gouvernements, un désinvestissement complet n'est pas une solution évidente", selon le rapport.

Selon le think tank, au moins six compagnies prévoient même d'augmenter leurs investissements pétroliers et gaziers pour sécuriser leurs approvisionnements en énergie.

Le désinvestissement des énergies fossiles "permet aux gouvernements de diversifier leurs économies et de s'adapter au changement climatique, mais si la demande de pétrole persiste, les investissements des NOC pourraient rapporter des sommes importantes à leurs pays", préviennent les auteurs.

(c) AFP

Commenter 🌍 La plupart des compagnies pétrolières d'Etat ignorent la transition énergétique



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite