Menu
A+ A A-

Au Qatar, le patron de Shell s'inquiète des risques "industriels" de la crise énergétique

Pétrolière ShellDoha: L'Europe fait face à des risques "industriels" et "politiques" en raison de la crise énergétique, a averti dimanche le patron du géant des énergies britannique Shell, qui signait un nouveau projet de gaz naturel au Qatar.
Shell a pris une participation de 9,375% dans le projet North Field South, devant contribuer à l'augmentation de la production de gaz naturel liquifié (GNL) du pays du Golfe dans les années à venir.

Lors de la cérémonie de signature à Doha, son PDG, Ben van Beurden, a mis en garde contre l'impact de la crise énergétique, alimentée par la guerre en Ukraine, sur le secteur industriel européen.

Le vieux continent a réduit sa consommation de manière "assez efficace, assez significative" pour faire face à la perte de 120 millions de tonnes de gaz russe par an, a-t-il déclaré.

L'Europe cherche des alternatives à court terme, mais la solution ne consiste pas seulement à trouver de nouveaux approvisionnements, a estimé Ben van Beurden, qui quittera son poste en fin d'année.

"Beaucoup de gens parlent de baisser le thermostat ou de ne pas allumer la climatisation, mais on se demande aussi pourquoi ne pas réduire la production d'engrais ou de certains produits pétrochimiques. Et cette rationalisation, si elle dure longtemps, devient permanente".

"Vous pouvez dire que c'est inévitable et que, d'une certaine manière, cela entraîne un renouvellement", a poursuivi Van Beurden. "Mais réaliser cela à cette échelle, de manière aussi brusque dans une période de défis économiques, mettra pas mal de pression sur les économies européennes et peut-être aussi sur le système politique en Europe", a-t-il prévenu.

Shell est devenu dimanche le second partenaire étranger de Qatar Energy, aux côtés du français TotalEnergies, choisi pour développer le North Field South, un projet d'extension du champ North Field, qui représente environ 10% des réserves de gaz naturel connues dans le monde.

Il a pris une participation de 9,375%, identique à celle du groupe français, la part totale des sociétés étrangères dans le projet ayant été fixée à 25%.

En juillet, Shell avait été choisi comme cinquième et dernier partenaire (avec TotalEnergies, ExxonMobil, ConocoPhillips et Eni) pour le North Field East, un premier projet de développement du champ gazier qui s'étend sous la mer jusqu'au territoire Iranien, où les efforts de la République islamique pour l'exploiter sont entravés par les sanctions internationales.

Le Qatar est déjà l'un des principaux producteurs de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde, avec les États-Unis et l'Australie, et veut augmenter sa production de plus de 60% d'ici à 2027, date de mise en service du projet North Field South.

(c) Afp

Commenter Au Qatar, le patron de Shell s'inquiète des risques "industriels" de la crise énergétique



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell prévient de lourdes dépréciations au deuxième trimestre

    vendredi 05 juillet 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a annoncé vendredi qu'il prévoyait des dépréciations qui pourraient atteindre 2 milliards de dollars (1,8 milliard de francs suisses) au deuxième trimestre, liées notamment à un immense projet de biocarburants aux Pays-Bas dont il...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite