Menu
A+ A A-

Total accélère dans les renouvelables face à la chute du pétrole

compagnie pétrolière TotalParis: Total a annoncé mercredi qu'il entendait accélérer sa transition vers l'électricité et les énergies renouvelables et a revu à la hausse ses ambitions en la matière, le groupe anticipant une baisse de ses ventes de produits pétroliers de près de 30% au cours de la prochaine décennie.
A cet horizon, les ventes de Total seront composées de 30% de produits pétroliers, 5% de biocarburants, 50% de gaz et 15% d'électricité, essentiellement renouvelables, a précisé Total dans un communiqué diffusé à l'occasion d'une présentation de sa stratégie aux investisseurs.

Total, qui veut devenir un des leaders mondiaux des énergies renouvelables, porte son objectif en la matière à 35 gigawatts (GW) de capacités en 2025 (70% déjà en portefeuille), avec l'ambition d'une croissance de 10 GW par an au-delà, comme en 2020.

"La stratégie de Total vise à se transformer en un groupe multi-énergies en faisant croître de manière rentable sa production d'énergie à partir de gaz naturel liquéfié (GNL) et d'électricité, les deux marchés en plus forte croissance", souligne-t-il.

Au cours de la prochaine décennie, la production d'énergie de Total devrait ainsi augmenter d'un tiers, en passant d'environ 3 à 4 millions de barils équivalent pétrole par jour (Mbep/j). Cette croissance proviendra pour moitié du GNL et pour moitié de l'électricité, principalement à partir de renouvelables.

Les investissements dans les renouvelables et l'électricité augmenteront progressivement en passant de 2 à 3 milliards de dollars par an et représenteront alors plus de 20% des investissements nets du groupe.

Total prévoyait précédemment d'investir 1,5 à 2 milliards de dollars par an dans les renouvelables et l'électricité. Dans les renouvelables, il visait une capacité brute de production de 25 GW d'ici 2025.


(c) Reuters

Commenter Total accélère dans les renouvelables face à la chute du pétrole


    La Compagnie pétrolière française Total

    L'Ouganda, la Tanzanie, Total et CNOOC s'accordent pour la construction d…

    dimanche 11 avril 2021

    Kampal: L'Ouganda, la Tanzanie et les compagnies pétrolières française Total et chinoise CNOOC ont signé dimanche plusieurs accords ouvrant la voie à la construction de l'oléoduc qui transportera le futur brut ougandais vers un port tanzanien sur l'océan Indien...


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 avril 2021 à 21:31

    Le pétrole en léger repli après les fortes hausses de la sem…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés vendredi, s'ajustant après les fortes hausses des derniers jours, soutenues par des...

    vendredi 16 avril 2021 à 12:44

    Le pétrole soutenu par des données économiques américaines e…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi, dans la dernière ligne droite d'une semaine positive pour les cours du...

    jeudi 15 avril 2021 à 21:32

    Le pétrole poursuit sa hausse après de bonnes nouvelles écon…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont continué de progresser jeudi, s'installant à leur plus haut niveau en un mois, après...

    jeudi 15 avril 2021 à 11:57

    Le pétrole calme le jeu au lendemain d'une forte hausse

    Londres: Les prix du pétrole étaient en léger recul jeudi, au lendemain d'un bond lié à une baisse plus forte que prévu...

    mercredi 14 avril 2021 à 21:52

    Le pétrole décolle après un repli des stocks américains, sig…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés en flèche après une diminution plus forte qu'attendu des stocks de brut aux...

    mercredi 14 avril 2021 à 17:40

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut chutent plus que prévu, r…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la troisième semaine consécutive, et davantage que les anticipations...

    mercredi 14 avril 2021 à 16:56

    Le pétrole décolle après une chute des stocks de brut aux Et…

    Londres: Les prix du pétrole accéléraient mercredi après une baisse plus forte qu'attendu des stocks de brut aux États-Unis, signal positif pour...

    mercredi 14 avril 2021 à 11:54

    Le pétrole soutenu par des prévisions encourageantes pour la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi, portés par des données encourageantes pour la demande d'or noir partagées par l'Opep...

    mercredi 14 avril 2021 à 11:27

    L'AIE plus optimiste pour la demande de pétrole

    Londres: Le déploiement des vaccins contre le COVID-19 favorise la reprise de la demande mondiale de pétrole, a déclaré mercredi l'Agence internationale...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 26 mars 2021 Les pétrolières bénéficient de l'impact sur les cours du brut du blocage prolongé du canal de Suez: Chevron prend 0,72% et Exxon Mobil 1,38%.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite