Menu
A+ A A-

Perspectives du prix du pétrole

  • Cours du pétrole
prix du petrole perspectivesLe graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.
Les acheteurs et les vendeurs sont maintenant d'accord sur le prix à payer pour le pétrole à l'avenir. Par conséquent, avec certaines mises en garde décrites ci-dessous, nous pouvons supposer que les prix à terme reflètent dans une large mesure leurs anticipations sur les futurs prix du pétrole.

Ces attentes peuvent ne pas se réaliser, ce n’est que la prévision, comme dans le calendrier forex, mais ce sont probablement les meilleurs chiffres disponibles. Ils regroupent les connaissances des acheteurs et des vendeurs qui s'efforcent vraiment de rester informés des prix du pétrole. D'autres méthodes de prévision basées sur des données d'enquêtes ou des analyses macroéconomiques ne semblent pas mieux fonctionner.

Alors, que nous disent ces prix à terme?
Les participants au marché s'attendent à ce que le prix actuel du pétrole brut de 72,5 USD le baril (Brent) diminue et atteigne environ 67,5 USD le baril d'ici avril 2019. Les prix du pétrole ont augmenté dernièrement en raison: 

Perspectives du pétrole

1) d'une demande mondiale plus importante que prévu une croissance économique forte dans le monde entier; 

2) une production de pétrole plus faible que prévu aux États - Unis en raison du ralentissement de l 'investissement dans l' extraction pétrolière; 

3) l'instabilité dans certaines régions productrices de pétrole; 

4) l'accord de l'OPEP avec la Russie pour réduire la production; 

5) la valeur décroissante du dollar américain.


Cependant, les marchés prévoient un renversement de tendance dans les mois à venir, principalement parce que la production aux États-Unis et ailleurs augmentera probablement à mesure que les producteurs profiteront de la hausse des prix du pétrole.

Perspectives du prix du pétrole à long terme


À plus long terme, nous ne voyons pas beaucoup de possibilités de hausse significative des prix. La demande de produits pétroliers provenant des marchés émergents augmente, mais la demande dans les pays développés diminue à mesure que les normes environnementales deviennent plus strictes et que les véhicules électriques se répandent.
De plus, la demande dans les marchés émergents devrait probablement diminuer au fur et à mesure que les technologies plus propres deviendront moins chères et plus accessibles.

Par conséquent, le Conseil mondial de l'énergie s'attend à ce que la consommation de pétrole atteigne un sommet en 2030. C'est aussi l'année où l'Allemagne et l'Inde veulent passer entièrement aux voitures électriques.
L'initiative Saudi Vision 2030 vise également 2030 dans un effort pour passer de la dépendance de l'Arabie saoudite sur les revenus pétroliers à d'autres industries.
De plus, l'US Energy Information Administration estime que les réserves de pétrole prouvées actuelles dureront jusqu'en 2050, de nouveaux gisements étant continuellement identifiés.

En d'autres termes, il semble y avoir une quantité suffisante de pétrole pendant de nombreuses années après que sa consommation commence à diminuer.
Bien sûr, il importe que les réserves à bas prix s'assèchent en premier mais, globalement, ces dynamiques ne suggèrent pas une forte hausse des prix.

Ces facteurs peuvent ne pas être suffisants pour faire baisser les prix du pétrole brut à un niveau très inférieur à leurs niveaux actuels car, au niveau mondial, les revenus augmentent et, jusqu'à présent, cela génère une demande supplémentaire de pétrole.

Avec la reprise de la croissance économique dans le monde, les prix du pétrole brut pourraient dériver de manière plus soutenue, mais probablement au-dessus de 60-70 USD le baril au cours des prochaines années.


Commenter Perspectives du prix du pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    mardi 24 mai 2022 à 21:51

    Le pétrole oscille autour de l'équilibre avant les stocks am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre mardi pour terminer en ordre dispersé, dans un marché prudent...

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    lundi 23 mai 2022 à 21:53

    Le pétrole en très modeste hausse avec les premiers assoupli…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en très modeste hausse lundi, légèrement soutenu par des adoucissements de restrictions sanitaires...

    lundi 23 mai 2022 à 13:50

    La Hongrie exige des investissements dans l'énergie avant de…

    Budapest: Lundi, la Hongrie a maintenu ses exigences en matière d'investissements dans le secteur de l'énergie avant d'accepter un embargo sur le...

    lundi 23 mai 2022 à 13:00

    ⛽️ Prix des carburants: L'essence augmente, le diesel baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont continué d'augmenter la semaine passée, sauf pour le gasoil et le GPL. Pour sa part, la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:19

    Le pétrole en timide hausse avec les premiers déverrouillage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse lundi, soutenus par les adoucissements des restrictions sanitaires en Chine, rassurant sur la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:18

    L'AIE met en garde contre une crise énergétique qui accentue…

    Paris: La crise de la sécurité énergétique depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie ne doit pas conduire à une dépendance accrue...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite