Logo

Tokyo plonge, chute des prix du pétrole et flambée du yen

prix du petrole TokyoTokyo: La Bourse de Tokyo subissait de lourdes pertes dès les premiers échanges lundi, victime de la propagation incessante de l'épidémie mondiale de coronavirus et de l'effondrement du marché du pétrole, qui faisaient flamber le yen face au dollar.
Vers 0H20 GMT l'indice vedette Nikkei sombrait de 4,6% à 19.795,78 points, tandis que l'indice élargi Topix lâchait 4,24% à 1.409,13 points.

Les cours du pétrole s'effondraient de plus de 20% en Asie lundi matin après la décision de l'Arabie saoudite de baisser drastiquement ses prix, à la suite de l'échec en fin de semaine dernière des négociations entre l'OPEP et la Russie, qui n'ont pas réussi à s'entendre sur des coupes supplémentaires de la production pour enrayer la chute de la consommation d'or noir en raison de l'épidémie de coronavirus.

Vers 0H20 GMT le prix du baril de brut américain WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. abandonnait 20,06% à 33 dollars et le cours du baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord plongeait de 20,5% à 35,99 dollars.

Cette stratégie de la terre brûlée sur le pétrole accentuait encore la crise sur les marchés financiers, déjà plombés par l'aggravation de jour en jour de l'épidémie mondiale de coronavirus, notamment en Europe.

Par conséquent le yen, valeur refuge des investisseurs, s'envolait face au dollar, un mouvement de change très défavorable pour l'économie japonaise, très dépendante des exports.

Le yen était à ses plus hauts niveaux face au dollar depuis 2016, selon Bloomberg. Un dollar s'échangeait lundi pour 104,09 yens, contre 105,92 yens vendredi après la clôture de la Bourse de Tokyo, point de repère des investisseurs nippons.

Un euro valait par ailleurs 118,35 yens, contre 118,91 yens vendredi.

La monnaie européenne progressait elle aussi face au billet vert, à raison d'un euro pour 1,1365 dollar contre 1,1318 dollar vendredi à 20H00 GMT.

(c) AFP

Commenter Tokyo plonge, chute des prix du pétrole et flambée du yen

graphcomment>