Logo

Opep: la Russie bloque une baisse de la production en réponse au virus

prix du petrole MoscouMoscou: La Russie, alliée aux pays de l'Opep au sein de l'Opep+, s'est opposée jeudi à la recommandation de son comité technique de réduire davantage que prévu leur production de pétrole pour enrayer la chute des cours provoquée par l'épidémie du coronavirus, selon plusieurs médias.
Lors de cette réunion extraordinaire des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de son allié russe à Vienne, la Russie a refusé de soutenir la proposition de baisser de 600.000 barils supplémentaires par jour, ont indiqué des sources à l'agence étatique russe TASS et au Wall Street Journal.

Selon ces médias, la Russie a demandé une prolongation des négociations, sans en préciser le format. La réunion, initialement prévue mardi et mercredi, en était déjà aux prolongations.

Selon le WSJ, l'Arabie saoudite voulait obtenir une réduction supplémentaire de 800.000 à 1 million de barils par jour, et avait proposé une solution de compromis de 600.000 barils par jour, subissant ainsi un important revers.

L'épidémie de coronavirus fait souffler un vent de panique pour certains pays producteurs de pétrole particulièrement dépendants de la croissance économique chinoise. La Chine achète plus des deux tiers de son brut aux pays membres de l'OPEP et leurs alliés.

Le chef de file du cartel, l'Arabie saoudite, est le premier fournisseur d'or noir de la Chine, juste devant la Russie, avec laquelle Ryad est allié par le biais de l'accord OPEP+.

Après avoir perdu près de 15% depuis le début de l'année, le cours du pétrole s'était légèrement repris en attendant les recommandations de l'OPEP+.

(c) AFP

Commenter Opep: la Russie bloque une baisse de la production en réponse au virus

graphcomment>