Logo

Le pétrole recule en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi en Asie dans un marché volatil, en attendant une réunion de l'Opep dans un contexte d'inquiétudes sur les tensions géopolitiques au Moyen-Orient.
Vers 04h00 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en mai perdait quatre cents à 68,25 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juin, cédait deux cents à 73,76 dollars.

Les investisseurs attendent une réunion vendredi à Jeddah des représentants de l'OPEP et de leurs dix partenaires, dont la Russie, pour une réunion de suivi de leur accord de réduction de la production.

Les entretiens pourraient porter sur une prolongation de l'accord au-delà de l'échéance prévue à fin 2018 et les moyens de consolider leur alliance pour maintenir les cours à des niveaux élevés.

Tout accord devrait être confirmé lors d'une réunion officielle de juin à Vienne.

Les cours ont été portés ces derniers temps par les inquiétudes géopolitiques au Moyen Orient. Jeudi, ils ont atteint des plus haut de trois ans et demi après des informations sur le fait que l'Arabie saoudite visait un baril à 80, voire 100 dollars.

"Les cours sont soutenus par le sentiment des investisseurs que les tensions au Moyen-Orient pourraient déboucher sur des perturbations de l'approvisionnement, y compris des nouvelles sanctions contre l'Iran, et la baisse de la production au Venezuela en crise," a déclaré Sukrit Vijayakar, analyste chez Trifecta Consultants.

"L'Arabie saoudite, avec le soutien de l'OPEP, cherche à tracer une nouvelle ligne dans le sable pour les cours, ce qui a contribué aux tendances haussières", a relevé pour sa part Stephen Innes, analyste chez Oanda.

"La guerre civile en Syrie et la menace des rebelles yéménites sur l'Arabie saoudite font que les investisseurs payent pour le risque géopolitique, ce qui devrait limiter les tentations baissières".

Certains analystes mettent cependant en garde contre une trop forte hausse des cours qui pourrait inciter les producteurs de pétrole de schiste américain à mettre un coup d'accélérateur, réduisant à néant les efforts de l'OPEP pour rééquilibrer le marché.

Pour Capital Economics, "la hausse de la production américaine va peser sur les cours".

Jeudi, le pétrole a fini en ordre dispersé.

Le Brent a clôturé à 73,78 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 30 cents, à un nouveau plus haut depuis la fin 2014.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a perdu 18 cents à 68,29 dollars.


(c) AFP

Commenter Le pétrole recule en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.