Logo

Le pétrole continue de reculer en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter en Asie lundi, plombés par des propos de Donald Trump qui a assuré que l'Arabie saoudite et d'autres membres de l'Opep avaient accepté d'augmenter leur production d'or noir ainsi que par les prises de bénéfices.
Vers 02H35 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en juin, reculait de 38 cents à 62,92 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence européenne, pour juin également, cédait 35 cents à 71,80 dollars.

Les cours avaient atteint des plus hauts de six mois la semaine précédente en raison notamment du durcissement des sanctions américaines contre l'Iran. Washington avait subitement annoncé la fin des exemptions accordées à certains importateurs de brut iranien, dont la Chine et l'Inde, à partir de début mai.

Mais la tendance s'est renversée vendredi après un tweet du président américain. "Parlé à l'Arabie saoudite et d'autres au sujet des augmentations de flux de pétrole. Tous sont d'accord", écrivait Donald Trump.

L'OPEP et ses partenaires dont la Russie ont durci début janvier leur accord de limitation de la production pour rééquilibrer le marché après la nette dégringolade des cours fin 2018.

"Les cours du brut ont nettement baissé vendredi, les investisseurs pesant les risques liés aux pressions politiques exercées par le président Trump sur l'Arabie saoudite et d'autres membres de l'OPEP pour qu'ils augmentent leurs extractions afin de faire chuter les prix", a déclaré Margaret Yang Yan, analyste chez CMC Markets à Singapour.

"Le tweet de M. Trump constitue peut-être un avertissement pour les investisseurs, qui doivent maintenant penser en termes baissiers plutôt qu'en termes haussiers".

Pour la maison de courtage Oanda, cette chute relève plutôt d'une correction technique. "Les deux contrats avaient atteint des niveaux sérieusement élevés du fait de la géopolitique. La question était de savoir quand, et non si, une correction agressive se produirait".

Vendredi, le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a fini à 72,15 dollars à Londres, en baisse de 2,20 dollars.

A New York, le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a cédé 1,91 dollar, à 63,30 dollars.

(c) AwP

Commenter Le pétrole continue de reculer en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.