Logo

Le pétrole repart à la baisse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse jeudi en Asie, les craintes sur l'excès d'offre mondiale et le reflux de la demande reprenant le dessus dans un contexte de recul des marchés d'actions consécutif au relèvement de ses taux par la Fed.
Vers 03h30 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en février et dont c'était le premier jour comme contrat de référence, perdait 81 cents, à 47,36 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, également pour livraison en février, cédait 72 cents à 56,52 dollars.

La veille, les cours avaient nettement rebondi avant que la classique problématique offre/demande ne reprenne le dessus.

Les investisseurs s'inquiètent depuis début octobre de voir à la fois se multiplier les signes d'un ralentissement de l'économie mondiale, qui se traduirait par une baisse de la demande en énergie, et parallèlement la recrudescence de la production de brut dans certains pays.

L'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a fait état d'un recul moins important que prévu des stocks de brut américain, et ce après des prévisions annonçant une augmentation de la production du pétrole de schiste américain.

"Les inquiétudes quant à la surabondance de l'offre restent le facteur clé qui pèsent sur les cours", a déclaré Margaret Yang Yan, analyste chez CMC Markets à Singapour.

Les cours du brut sont à l'unisson des places financières mondiales qui ont reculé, Wall Street en tête, après le relèvement de ses taux par la Réserve fédérale américaine pour la quatrième fois cette année.

"Les perspectives d'une croissance molle au niveau mondial pèsent aussi sur les cours car la demande en énergie va probablement rester limitée, a ajouté Mme Yang Yan.

Les investisseurs s'inquiètent en particulier des niveaux records atteints par le production d'or noir en Russie comme aux États-Unis. Ils se posent aussi des questions quant à la capacité de l'OPEP et de ses alliés de respecter leur accord visant à réduire leurs extractions en 2019.

Mercredi, le Brent a gagné 98 cents pour terminer à 57,24 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour janvier s'est apprécié de 96 cents pour finir à 47,20 dollars.


(c) AFP

Commenter Le pétrole repart à la baisse en Asie

graphcomment>