Logo

Le pétrole recule en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices mais restaient à des niveaux élevés en raison du retrait par Donald Trump de l'accord nucléaire avec l'Iran et des tensions au Moyen-Orient.
Vers 04H40 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en juin, baissait de sept cents à 71,29 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juillet, cédait 14 cents, à 77,33 dollars.

Les deux contrats restent toutefois à des niveaux plus vus depuis novembre 2014 et certains analystes évoquent toujours la possibilité d'un baril à 80 dollars.

Le brut s'est envolé avec l'annonce par le président américain du retrait pur et simple des États-Unis de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien et le rétablissement des sanctions contre Téhéran.

Les cours ont été portés aussi par l'escalade militaire inédite entre Israël et l'Iran, troisième producteur de l'OPEP, sur le théâtre syrien.

Avant l'aube jeudi, Israël a mené des dizaines de raids aériens meurtriers contre des cibles présentées comme iraniennes en Syrie voisine, affirmant riposter à des tirs de roquettes iraniennes contre la partie du plateau du Golan sous son contrôle.

"Les prix sont là et bien là, et c'est une estimation basse", a déclaré Stephen Innes, analyste chez Oanda.

"La production américaine est absorbée par les marchés étrangers aussi vite qu'elle est extraite du sol. Combiné au respect continu de leur accord de limitation de la production par les pays de l'OPEP, la voie la plus simple à suivre c'est vers le haut".

L'OPEP ainsi que dix autres producteurs, dont la Russie, sont engagés depuis fin 2016 dans un accord de limitation de leur production.

Jeudi, le Brent a terminé à 77,47 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 26 cents.


(c) AFP

Commenter Le pétrole recule en Asie

graphcomment>