Logo

Tokyo en légère hausse après la flambée du pétrole

prix du petrole TokyoTokyo: Après quatre séances consécutives de baisse, la Bourse de Tokyo démarrait vendredi sur une hausse modérée, soutenue par la remontée fulgurante des prix du pétrole la veille, qui avait dopé Wall Street en fin de séance.
L'indice vedette Nikkei s'appréciait de 0,66% à 17.936,09 points vers 01H10 GMT alors que l'indice élargi Topix prenait 0,88% à 1.341,58 points.

La Bourse de New York avait terminé jeudi dans le vert, encouragée par les prix du pétrole qui ont signé la plus forte progression de leur histoire sur une séance.

Les cours de l'or noir ont flambé sur des espoirs d'une fin prochaine de la guerre des prix que se livrent l'Arabie saoudite et la Russie, avec un Donald Trump désireux de jouer les arbitres.

Le président américain a fait miroiter jeudi sur Twitter une réduction "d'environ 10 millions de barils", voire 15 millions, de la production de la Russie et de l'Arabie saoudite, de quoi limiter le déséquilibre actuel du marché de l'or noir et soutenir les marchés boursiers.

La Bourse de Tokyo profitait également de la baisse du yen face au dollar, selon une note de Yoshihiro Ito, stratégiste en chef chez Osakan Online Securities.

Cependant l'élan à Tokyo pourrait être de courte durée, alors que les investisseurs au Japon sont toujours extrêmement préoccupés par le risque d'un confinement de la capitale japonaise face à la pandémie de coronavirus, a ajouté M. Ito, rappelant aussi que les perspectives pour l'économie mondiale demeuraient "sombres".

La plupart des secteurs d'activité étaient dans le vert sur le Nikkei, notamment les valeurs pétrolières, les fournisseurs d'électricité et de gaz, les valeurs financières et la santé.

VALEURS PÉTROLIÈRES REQUINQUÉES: les groupes pétroliers nippons étaient en nette hausse, profitant des espoirs d'une fin de la guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie avec l'intervention du président américain Donald Trump. Idemitsu Kosan gagnait 4,32% à 2.561 yens, JXTG Holdings 3,62% à 380,8 yens et Inpex 6,1% à 653,6 yens.

Le yen se repliait face au dollar, à raison d'un dollar pour 108,01 yens vers 01H10 GMT, contre 107,91 yens jeudi à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise était en revanche quasi stable face à l'euro, qui s'échangeait pour 117,12 yens contre 117,16 yens la veille.

La monnaie européenne était toujours en baisse face au dollar, à raison d'un euro pour 1,0843 dollar contre 1,0858 dollar jeudi à 21H00 GMT.

Du côté du pétrole, après leur bond historique de plus de 20% la veille, les cours refluaient vendredi en Asie. Vers 01H00 GMT le baril de brut américain WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. cédait 5,09% à 24,03 dollars et celui du baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord perdait 1,87% à 29,38 dollars.

(c) AFP

Commenter Tokyo en légère hausse après la flambée du pétrole


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.