Logo

Le pétrole porté par l'espoir d'avancées dans les négociations sino-américaines

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mardi, profitant en fin de séance d'informations de presse sur la tenue prochaine de négociations commerciales directes entre Washington et Pékin et de l'anticipation d'une nouvelle baisse des stocks de brut aux Etats-Unis.
Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a gagné 57 cents, ou 0,9%, pour finir à 63,83 dollars.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison à la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, s'est apprécié de 55 cents, ou 1%, pour clôturer à 56,77 dollars.

Autour de l'équilibre pendant la majeure partie de la journée, les prix se sont redressés "quand sont sortis les premiers gros titres sur le fait que des responsables américains allaient bientôt rencontrer en personne leurs homologues en Chine", a observé Robert Yawger, de Mizuho.

"Même s'il est peu probable qu'un accord sorte de cette séance de discussions, c'est la preuve, inattendue, de la volonté des deux parties de faire des efforts pour remettre les négociations sur de bons rails", a-t-il estimé.

Dans la mesure où de nombreux acteurs du marché jugent depuis plusieurs mois que la guerre commerciale menée par les États-Unis à l'encontre de la Chine pénalise la croissance mondiale, et donc la demande d'or noir à venir, l'espoir d'une avancée dans les négociations était bien accueilli.

Les investisseurs restaient aussi très attentifs à la situation dans le Golfe persique.

Après l'arraisonnement par l'Iran d'un pétrolier battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz, le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a annoncé vouloir mettre en place "aussi vite que possible" une "mission de protection maritime dirigée par les Européens" dans la région du Golfe.

Son homologue français, Jean-Yves Le Drian, a dit soutenir l'initiative et indiqué que Paris travaillait sur le projet en collaboration "avec les Britanniques et les Allemands".

Le détroit d'Ormuz est particulièrement important pour le marché de l'or noir parce que, selon l'Agence américaine d'informations sur l'Energie, l'équivalent de 21% de la consommation mondiale de produits pétroliers y transite.

Les courtiers se préparaient par ailleurs à la diffusion mercredi du rapport hebdomadaire des autorités américaines sur les stocks de produits pétroliers aux États-Unis, qui devrait montrer, selon les anticipations des analystes compilées par Bloomberg, un recul des réserves de brut pour la sixième semaine de suite.

(c) AwP

Commenter Le pétrole porté par l'espoir d'avancées dans les négociations sino-américaines

graphcomment>