Logo

Le pétrole se stabilise dans un marché hésitant

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi lors des échanges européens dans un marché sans direction forte après les pertes de lundi, qui ont mis un terme au récent rebond des cours.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août valait 62,30 dollars à Londres, en hausse d'un cent par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le contrat de juillet gagnait 44 cents à 53,70 dollars.

"Les inquiétudes grandissantes relatives à la demande et les faiblesses de l'économie mondiale vont peser sur les prix à court terme", a estimé Benjamin Lu, analyste chez Phillip Futures.

Déjà inquiets des tensions commerciales, les investisseurs voient désormais s'accumuler les signaux d'affaiblissement de la croissance mondiale, ce qui pourrait peser sur la demande.

Sans pouvoir prévoir comment vont évoluer les prix, "tout ce que nous pouvons faire est d'analyser les deux plus grands facteurs qui pèsent sur les cours du pétrole, à savoir l'OPEP+ et la politique étrangère américaine", a commenté Tamas Varga, analyste chez la société de courtage PVM.

Les décisions de Washington sur les conflits commerciaux pèsent en effet sur les perspectives de demande, mais les sanctions infligées à deux grands exportateurs de pétrole, l'Iran et le Venezuela, font diminuer l'offre.

Quant à l'OPEP+, cette alliance des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs, dont la Russie, doivent décider dans les prochaines semaines de renouveler ou non leur accord de limitation de la production.

Après s'être retrouvés à Moscou lundi, les deux piliers de l'accord, les ministres russe et saoudien de l'Energie, ont affirmé que les négociations continueraient notamment lors du G20, fin juin au Japon.

Pour M. Varga, "une extension est probable" mais "le terme est vague, puisqu'on ne sait pas quels niveaux de production seraient adoptés".

(c) AwP

Commenter Le pétrole se stabilise dans un marché hésitant


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.