Logo

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après l'annonce d'une très forte augmentation des réserves américaines de brut.
Vers 04h00 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en décembre, cédait 50 cents à 66,32 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en décembre, reculait aussi de 50 cents à 75,67 dollars.

Lors de la semaine achevée le 19 octobre, les réserves commerciales américaines de brut ont gonflé de 6,3 millions de barils pour s'établir à 422,8 millions, alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg prévoyaient une hausse plus modeste de 2,5 millions de barils.

Une hausse des réserves est traditionnellement interprétée comme le signe d'une moindre demande au sein de la première économie au monde.

Les assurances données par l'Arabie saoudite selon lesquelles elle accroîtrait sa production si nécessaire ont également calmé les marchés qui étaient partis à la hausse en prévision de l'entrée en vigueur le mois prochain de sanctions américaines contre le secteur pétrolier iranien.

"Les marchés pétroliers s'étaient inquiétés du fait que l'Arabie saoudite puisse réduire sa production en représailles à de possibles sanctions relatives au meurtre du journaliste Jamal Khashoggi", a rappelé Sukrit Vijayakar, de Trifecta Consultants.

"Réduire ses livraisons de pétrole serait contre-productif pour l'Arabie saoudite car elle risquerait de céder des parts de marché à d'autres exportateurs et de perdre sa réputation d'acteur fiable du marché."

Les experts s'attendent à ce qu'un million de barils de pétrole disparaissent du marché après l'entrée des sanctions contre l'Iran, troisième producteur de l'OPEP.


(c) AFP

Commenter Le pétrole orienté à la baisse en Asie

graphcomment>