Logo

Tokyo chute de 3%, nouvelle flambée du pétrole face à la guerre en Ukraine

cours du petroleTokyo: La Bourse de Tokyo dévissait lundi en matinée alors que les cours du pétrole poursuivaient leur vertigineuse progression, des sanctions occidentales contre les hydrocarbures russes étant désormais ouvertement sur la table face à la guerre en Ukraine qui s'intensifie.
L'indice vedette Nikkei chutait de 3,03% à 25.197,50 points peu après 01H00 GMT, tandis que l'indice élargi Topix lâchait 2,91% à 1.791,25 points.

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a déclaré dimanche que les États-Unis et l'Union européenne discutaient "très activement" de la possibilité d'interdire les importations de pétrole russe en réponse à l'invasion de l'Ukraine.

Même si les exportations de pétrole russe ne sont pas sanctionnées pour l'instant en théorie, elles ne trouvent déjà quasiment plus preneur, ce qui perturbe grandement l'offre mondiale d'or noir.

Le prix du baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord a ainsi frôlé les 140 dollars dimanche vers 23H00 GMT, proche de son record absolu de 147,50 dollars atteint en juillet 2008, avant de redescendre tout en demeurant en forte progression, comme le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

"A moins d'une fin des hostilités, il n'y a pas grand-chose à l'horizon pour ralentir" la montée des cours du pétrole, selon une note de la National Australia Bank publiée lundi.

Du côté des valeurs

SONY ET HONDA S'ASSOCIENT: Sony (-1,44% à 11.220 yens) et Honda (-4,57% à 3.068 yens) ont annoncé vendredi la création d'une co-entreprise dès cette année en vue de concevoir, développer et produire des véhicules électriques, en vue de démarrer la phase commerciale dès 2025.


Cette alliance de deux groupes aux forces complémentaires a été bien accueillie par les analystes, mais leurs titres étaient plombés lundi comme tout le marché tokyoïte (sauf les valeurs de l'énergie) par les conséquences de la guerre russo-ukrainienne pour l'économie mondiale.

Du côté des devises et du pétrole

L'euro se repliait fortement face au yen, à raison d'un euro pour 124,64 yens vers 01H20 GMT contre 125,48 yens vendredi à 21H00 GMT.

Et la monnaie européenne tombait à 1,0840 dollar, contre 1,0928 dollar vendredi.

Le dollar se renforçait aussi par rapport au yen, à raison d'un dollar pour 114,99 yens contre 114,82 yens en fin de semaine dernière.

Sur le marché du pétrole, le prix du baril de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. américain bondissait de 6% à 122,62 dollars après 01H20 GMT et le prix du baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord s'envolait de 6,64% à 125,95 dollars.

(c) AFP

Commenter Tokyo chute de 3%, nouvelle flambée du pétrole face à la guerre en Ukraine

graphcomment>