Logo

🛢️ USA: forte baisse surprise des stocks de pétrole brut, les cours montent

cours du petroleNYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).
Durant la semaine achevée le 4 février, les stocks de brut ont diminué de 4,7 millions de barils, pour s'établir à 410,4 millions, alors que les analystes prévoyaient une hausse de 1,5 million de barils.

Cette publication a fouetté les cours de l'or noir, qui se sont inscrits résolument en hausse.

Vers 16H00 GMT, le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril gagnait 1,12% à 91,80 dollars. A New York, le baril de West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour échéance en mars avançait lui de 0,99% à 90,25 dollars.

Les réserves commerciales américaines de brut sont désormais inférieures de 11% à la moyenne des cinq dernières années à la même période, et sont tombées au plus bas depuis 2018.

Autre surprise, la contraction des stocks d'essence (-1,6 million de barils), alors que les analystes prévoyaient, là aussi, une augmentation, de 1,69 million de barils.

Ce double recul est attribuable à une baisse des importations, une hausse des exportations et à une accélération de la demande américaine.

La demande d'essence, en particulier, a bondi de près de 11% sur une semaine et est supérieure de 16% à son niveau d'il y a un an.


Le rapport a également montré une hausse de la production aux États-Unis, à 11,6 millions de barils par jour (mb/jMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.), contre 11,5 la semaine précédente. Elle demeure néanmoins encore très inférieure à son niveau d'il y a deux ans (12,9 mb/jMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.), soit avant le début de la pandémie de coronavirus.

Poursuivant un mouvement amorcé à la fin de l'été, les réserves stratégiques ont diminué, de 1,4 million de barils, à 587,5 millions.

(c) AFP

Commenter 🛢️ USA: forte baisse surprise des stocks de pétrole brut, les cours montent

graphcomment>