Logo

Le pétrole à l'équilibre avant les stocks américains

prix du petroleLondres: Les prix du pétrole faisaient du surplace mercredi avant la publication hebdomadaire des données sur les réserves de brut aux États-Unis.
Vers 11H15 GMT (12H15 HEC), le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février cédait quelque 0,05% à 78,90 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le même mois perdait 0,20% à 75,83 dollars.

Après avoir bondi en début de semaine pour atteindre leur plus haut niveau depuis un mois (79,85 dollars pour le Brent, 76,92 dollars pour le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), les cours se stabilisaient.

Le marché table visiblement sur une demande qui reste élevée, malgré la propagation du variant Omicron du Covid-19, estime Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank, dans un podcast.

Les investisseurs se tourneront mercredi vers les données hebdomadaires de l'Agence américaine d'information sur l'Énergie (EIA) sur les stocks de brut des États-Unis, premier consommateur de pétrole au monde.

Pour la semaine dernière, les analystes s'attendent à ce que les stocks de brut aient reculé de 2,7 millions de barils et à ce que ceux d'essence aient augmenté de 900.000 barils, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

La fédération professionnelle de l'American Petroleum Institute, dont les données jugées moins fiables ont été publiées mercredi soir, estime pour sa part que les stocks de brut ont reculé de 3,1 millions de barils.

(c) Afp

Commenter Le pétrole à l'équilibre avant les stocks américains

graphcomment>