Logo

L'indien Reliance renonce à un accord de 15 mds de dollars avec Saudi Aramco

Pétrole en IndeBombay: Le géant indien Reliance a annoncé renoncer à un accord, d'un montant de 15 milliards de dollars, prévoyant le rachat par Saudi Armaco de 20% de ses opérations de raffinage et de chimie, alors qu'il se tourne vers les énergies renouvelables.
L'accord avait été annoncé en août 2019 par le président de Reliance, Mukesh Ambani, l'homme le plus riche d'Asie, et présenté comme le plus gros investissement étranger de l'histoire du conglomérat indien.

Le géant saoudien Saudi Aramco est le plus grand producteur de pétrole au monde.

Mais depuis, Reliance et d'autres grandes entreprises indiennes ont investi des milliards de dollars dans l'énergie verte, alors que le gouvernement s'efforce de réduire sa dépendance à l'égard des énergies fossiles importées et que les villes indiennes sont durement touchées par la pollution.

En juin dernier, M. Ambani s'est engagé à investir 10 milliards de dollars dans les énergies renouvelables au cours des trois prochaines années.

Dans un communiqué publié dans la nuit de vendredi à samedi, Reliance a déclaré qu'en raison de l'"évolution" de son portefeuille d'activités, les deux entreprises avaient jugé qu'il serait "bénéfique (...) de réévaluer l'investissement proposé".

Reliance a par conséquent retiré une demande légale qui aurait permis à Saudi Aramco de prendre une participation dans sa division pétrochimique, a-t-elle ajouté.

Cette unité comprend les activités de raffinage, de pétrochimie et de commercialisation de carburants de Reliance, dont la raffinerie géante de Jamnagar dans le Gujarat, base politique du Premier ministre Narendra Modi.


Reliance a récemment annoncé qu'elle construirait quatre "méga-usines" à Jamnagar pour fabriquer des panneaux solaires, des batteries de stockage et des produits liés à l'hydrogène, avec l'objectif de créer l'une des plus grandes installations intégrées de production d'énergie renouvelable au monde.

L'essor de Reliance, basé à Bombay, a été porté par ses activités pétrochimiques, mais ces dernières années, elle s'est diversifiée dans des domaines allant des télécommunications à la vente au détail.

(c) AFP

Commenter L'indien Reliance renonce à un accord de 15 mds de dollars avec Saudi Aramco

graphcomment>