Logo

🛢️ USA: les stocks de pétrole brut reculent davantage que prévu

stocks de petroleNew York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont reculé davantage qu'anticipé tandis que ceux d'essence et de produits distillés ont augmenté lors de la semaine achevée le 28 mai, a indiqué jeudi l'Agence américaine d'information sur l'Énergie (EIA).
Les réserves de brut ont baissé de 5,1 millions de barils, pour atteindre 479,3 millions de barils, soit le double des 2,5 millions de barils anticipés par les analystes.

Les stocks d'essence ont progressé de leur côté de 1,5 million de barils, alors que les analystes anticipaient un recul du même ordre.

Les réserves de produits distillés ont aussi augmenté de 3,7 millions de barils, une hausse surprise par rapport au recul de 1,7 million de barils attendu par les analystes.

Après cette publication, les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, la baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. à Londres pour livraison en août perdant 0,04% à 71,32 dollars pendant que le baril de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juillet à New York gagnait 0,13% à 68,91 dollars.

Selon ce même rapport de l'EIA, les exportations de pétrole brut américain se sont tassées à 2,54 millions de barils par jour (mb/j), en retrait de quelque 900.000 bp/j tout comme les importations, qui se sont établies à 5,63 mb/j, en baisse d'environ 600.000 mb/j.

La production s'est affichée en léger retrait, à 10,8 millions de barils par jour.

Les raffineries américaines ont fonctionné à 88,7% de leurs capacités la semaine dernière, traitant 15,6 mb/j, un rythme légèrement plus élevé que la semaine précédente.


La consommation moyenne de produits pétroliers au cours des quatre dernières semaines s'est établie à 19 mb/j. Elle est en hausse de 17,7% par rapport à la même période l'an dernier.

(c) AFP

Commenter 🛢️ USA: les stocks de pétrole brut reculent davantage que prévu


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.