Logo

Le pétrole en hausse attend les recommandations de l'Opep

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient en hausse jeudi, soutenus par les possibles coupes supplémentaires de production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs alliés en discussions depuis mardi au siège du cartel à Vienne.
Vers 11H05 GMT (12H05 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril valait 55,30 dollars à Londres, en hausse de 0,04% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de mars gagnait 0,77% à 51,14 dollars.

Cette hausse s'inscrit dans la lignée d'une reprise amorcée la veille portée par "des investisseurs qui s'attendent à ce que l'OPEP accentue et prolonge" ses limitations volontaires de production d'or noir, a estimé Neil Wilson, Markets.com.

Le cartel et son principal allié russe ont convoqué un comité technique mixte (JTC) "extraordinaire" consacré à "l'épidémie de coronavirus en Chine et à son impact potentiel sur le marché mondial du pétrole" mardi et mercredi à Vienne, selon un tweet de l'organisation.

Sans doute un signe de la difficulté à évaluer les conséquences durables de l'épidémie et à déterminer une riposte, une troisième journée de discussions techniques se tient finalement au siège de l'organisation jeudi.

Les dernières informations rapportées par l'agence fincancière Bloomberg portaient sur un volume de coupes supplémentaires de 600.000 barils de brut par jour.

Les analystes pointent également les divergences entre le chef de file du cartel saoudien et la Russie, partenaire de l'OPEP, moins encline à couper sa production d'or noir.

Celle-ci serait en revanche disposée à "prolonger les baisses actuelles au-delà du mois de mars", selon Bjarne Schieldrop, analyste de SEB.

Les "espoirs d'un ralentissement de la crise sanitaire en Chine" sont venus également soutenir les prix, a ajouté David Madden, de CMC Markets, qui rappelle que le pays est le premier importateur d'or noir dans le monde.

Plus de 28.000 personnes sont désormais atteintes du nouveau coronavirus à travers la Chine, et le bilan s'élève jeudi à 560 décès.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en hausse attend les recommandations de l'Opep


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.