Logo

Chevron dans le rouge, plombé par des milliards de dollars de charges

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière américaine Chevron a essuyé une perte nette de 6,6 milliards de dollars au quatrième trimestre, en raison de lourdes charges liées à la perte de valeur de certains de ses gisements d'hydrocarbures.
Ce résultat n'est pas une surprise: le groupe californien avait prévenu en décembre qu'il allait inscrire dans ses comptes trimestriels une charge allant de 10 à 11 milliards de dollars pour une dépréciation des sites de gaz de schiste Appalachia (dans les régions de Virginie Occidentale, Pennsylvanie et Ohio notamment) et de production pétrolière dans le Golfe du Mexique, notamment la plateforme de "Big Foot".

Chevron a également revu à la baisse la valeur d'un site d'exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) à partir du Canada (Kitimat LNG), expliquant vouloir ajuster son portefeuille face au boom des énergies de schiste et à l'abondance de l'offre de brut.

Le groupe, qui n'est plus présent que dans une vingtaine de pays contre une quarantaine il y a encore peu, a également restructuré ses activités, réduisant ses unités de production dans le monde de quatre à trois.

Les charges se sont élevées en tout à 11,9 milliards de dollars car des effets de change défavorables, estimés à 256 millions, ont également affecté les résultats.

Une fois retirés tous ces éléments exceptionnels, Chevron a été rentable lors des trois derniers mois, puisqu'il affiche un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, de 1,49 dollar, soit davantage que le 1,45 dollar escompté par les marchés.

Le géant pétrolier avait gagné 3,73 milliards de dollars au quatrième trimestre 2018.

Le chiffre d'affaires trimestriel de 36,35 milliards de dollars, en baisse de 14,2%, est néanmoins inférieur aux attentes (38,64 milliards).

La production d'hydrocarbures du groupe est restée stable à 3,08 millions de barils de pétrole par jour (mbj) au 31 décembre, mais a augmenté de 4% à 3,06 mbj sur l'ensemble de l'année. Chevron souligne que c'est la première que sa production annuelle dépasse les 3 mbj.

S'il a été dans le rouge au quatrième trimestre, Chevron a toutefois été rentable sur douze mois, affichant un bénéfice net de 2,9 milliards de dollars, divisé par plus de cinq comparé à 2018 (14,8 milliards).

Le chiffre d'affaires annuel a plongé de 12% à 146,5 milliards.

A Wall Street, le titre reculait de 1,48% vers 14H00 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.

(c) AFP

Commenter Chevron dans le rouge, plombé par des milliards de dollars de charges


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.