Logo

Le pétrole en légère hausse s'apprête à conclure une semaine morose

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse vendredi en cours d'échanges européens, mais s'apprêtaient à terminer la semaine en baisse, alors que la production des pays membres de l'Opep en octobre est repartie à la hausse.
Vers 11H35 GMT (12H35 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 59,79 dollars à Londres, en hausse de 0,29% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance gagnait 0,50% à 54,45 dollars.

"Ca n'est pas la meilleure semaine pour les prix du pétrole à cause d'un regain d'incertitudes sur le commerce et la croissance mondiale," a résumé Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. accuse un recul de 3,14% sur la semaine, repassant sous la barre des 60 dollars le baril, et le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a perdu près de 4% depuis vendredi dernier à la clôture.

"Le brut est étroitement lié aux attentes sur la croissance mondiale, et les perspectives sont toujours préoccupantes," a complété Craig Erlam, de Oanda.

De son côté, Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank, a évoqué des informations de presse indiquant une hausse de la production des pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de 690.000 barils par jour en octobre pour atteindre 29,6 millions de barils par jour.

"Ce n'est pas une surprise," a-t-il commenté, "car l'Arabie saoudite a été capable de revenir à un niveau de production normal après l'interruption partielle de septembre."

"Cela illustre le besoin (de l'OPEP) de réduire une fois de plus sa production" à l'issue du prochain sommet à Vienne en décembre, a-t-il conclu.

(c) AwP

Commenter Le pétrole en légère hausse s'apprête à conclure une semaine morose


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.