Logo

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en raison de prises de bénéfice après la forte hausse des derniers jours liée aux tensions au Moyen-Orient.
Vers 03H30 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en août, reculait de 61 cents à 57,29 dollars dans les échanges électroniques.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence européenne, pour août, cédait 60 cents à 64,26 dollars.

Les tensions entre l'Iran et les États-Unis n'ont cessé de grimper depuis l'attaque de deux pétroliers dans le Golfe.

Le président américain Donald Trump, qui accuse l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire et d'être un "parrain du terrorisme", a signé lundi un décret imposant, selon lui, des sanctions "dures" visant le Guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei et bientôt son ministre des affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

M. Trump, qui a annulé in extremis la semaine dernière des frappes contre des cibles iraniennes en représailles à la destruction d'un drone de l'US Navy, a aussi souligné dans des tweets que la protection de voies de navigation dans le Golfe n'est pas pour lui une priorité.

Les cours ont énormément monté sous l'effet de ces tensions dans une région cruciale pour les exportations de brut. Mais ils étaient mardi en recul d'environ 1%.

Stephen Innes, de Vanguard Markets, a estimé que les derniers tweets du président américain montraient qu'une frappe américaine sur l'Iran était désormais improbable.

"Les investisseurs veulent sécuriser des gains après les tweets de Trump", a déclaré M. Innes.

"Les investisseurs croient moins à la possibilité d'une escalade entre les États-Unis et l'Iran."

Les investisseurs attendent également de voir ce que donneront les entretiens cette semaine entre Donald Trump et le président chinois Xi Jinping lors du G20 au Japon, alors que leurs deux pays sont empêtrés dans une guerre commerciale aux répercussions potentiellement désastreuses pour l'économie mondiale, et donc pour la demande en pétrole.

(c) AwP

Commenter Le pétrole orienté à la baisse en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.