Logo

Canada: les conservateurs demandent une réunion sur l'oléoduc Trans Mountain

prix du petrole MontréalMontréal: L'opposition conservatrice canadienne a demandé samedi la réunion d'urgence d'une commission parlementaire sur l'oléoduc Trans Mountain dont le projet d'agrandissement a été suspendu par un tribunal, jugeant le Premier ministre Justin Trudeau "personnellement responsable de cet échec".
Le parti conservateur réclame "une réunion d'urgence du Comité permanent des ressources naturelles afin de discuter de l'expansion du pipeline Trans Mountain", a indiqué dans un communiqué Shannon Stubbs, responsable du dossier des ressources naturelles au sein de cette formation.

"Jeudi, nous avons appris que les libéraux de Trudeau dépensaient 4,5 milliards de dollars (3 milliards d'euros) de l'argent des contribuables pour acheter un pipeline qu'ils ne peuvent même pas bâtir. Le Premier ministre est personnellement responsable de cet échec et ses ministres et lui doivent une explication aux Canadiens ainsi qu'un plan d'action clair", a ajouté Mme Stubbs.

Les conservateurs réclament au gouvernement "un plan concret pour garantir l'achèvement de ce projet".

La justice canadienne a ordonné, le 30 août, la suspension du projet d'expansion de cet oléoduc estimant que son impact environnemental avait été mal évalué par les autorités fédérales, un coup dur pour la politique énergétique du gouvernement Trudeau à un an des prochaines élections fédérales.

Long de quelque 1.200 km, l'oléoduc relie les champs pétrolifères de la province de l'Alberta à la côte pacifique canadienne. Il est actuellement saturé et son agrandissement vise à tripler sa capacité et à fournir au pétrole albertain de nouveaux débouchés en Asie.

Le Canada extrait près de 4 millions de barils de pétrole par jour et la grande majorité de sa production est écoulée à rabais aux États-Unis, faute d'accès à d'autres marchés.

Afin de régler ce problème de dépendance au marché américain et face aux incertitudes créées par les nombreux opposants au projet, le gouvernement Trudeau avait annoncé fin mai sa décision d'acheter l'oléoduc à la compagnie Kinder Morgan pour 4,5 milliards de dollars.

Les actionnaires de la société texane ayant approuvé la vente jeudi, - le même jour que la décision du tribunal suspendant son expansion - l'oléoduc est désormais propriété du gouvernement fédéral.

Le parti conservateur a aussi accusé le gouvernement de M. Trudeau de "miner la confiance des investisseurs au lieu de défendre l'énergie canadienne", lui reprochant notamment de "proposer une taxe du carbone qui élimine les emplois et d'adopter de nouveaux règlements qui pénalisent les exportations de pétrole canadien".


(c) AFP

Commenter Canada: les conservateurs demandent une réunion sur l'oléoduc Trans Mountain

graphcomment>