Logo

Le pétrole à la hausse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, en raison notamment de la baisse du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, les investisseurs demeurant inquiets quant à la situation iranienne.
Vers 03H55 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en février, progressait de 18 cents à 61,62 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en mars, gagnait 15 cents à 67,77 dollars.

Certains analystes redoutent que la hausse du prix du brut ne pousse les producteurs américains à augmenter la production.

Mais ces craintes ont été apaisées par les statistiques dévoilées par la société américaine Baker Hughes, qui ont montré que le nombre de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis avait diminué de cinq à 742 au cours de la semaine qui s'est achevée vendredi.

Une augmentation de la production américaine aurait pour conséquence de contrebalancer les effets de l'accord entre l'OPEP et d'autres producteurs comme la Russie pour réduire l'offre et soutenir ainsi les prix.

Stephen Innes, responsable du trading pour l'Asie-Pacifique chez OANDA, a estimé que ce débat entre l'OPEP et les producteurs américains de pétrole de schistes n'était pas tranché mais que l'attention se portait en fait surtout sur "la politique et plus particulièrement l'instabilité au Proche-Orient".

Une poursuite des troubles en Iran, qui ont fait au moins 21 morts, pourrait pousser le président américain Donald Trump à imposer des sanctions contre Téhéran "qui feraient flamber le pétrole", a estimé M. Innes.

Le directeur de la CIA Mike Pompeo a nié dimanche toute implication de l'agence de renseignement américaine dans le mouvement de contestation qui a secoué l'Iran la semaine dernière, répondant ainsi aux accusations des responsables iraniens.

"Je pense que l'on va continuer à voir le peuple iranien se révolter", a assuré M. Pompeo dimanche, ajoutant que ces manifestations n'étaient "pas finies", alors que le calme est globalement revenu depuis mardi en Iran.


(c) AFP

Commenter Le pétrole à la hausse en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.