Logo

Le pétrole se reprend, sceptique après les annonces russes

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole repartaient en hausse mercredi, le marché restant sceptique quant aux promesses de Moscou de réduction radicale de ses opérations militaires à Kiev et Tcherniguiv en Ukraine.
Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, la référence européenne, pour livraison en mai, prenait 1,90% à 112,32 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois gagnait quant à lui 2,15% à 106,48 dollars.

"Le marché tente d'évaluer le sérieux des pourparlers de paix entre la Russie et l'Ukraine", commente Victoria Scholar, analyste chez Interactive investor.

La Russie avait promis mardi de réduire "radicalement" ses opérations militaires en direction de Kiev et Tcherniguiv, après des pourparlers russo-ukrainiens "substantiels" à Istanbul.

Mais Tcherniguiv a été bombardée "toute la nuit", a annoncé mercredi le gouverneur régional, précisant que des infrastructures civiles avaient été détruites et que la ville se trouvait toujours sans eau ni électricité.

"L'intention déclarée de la Russie de réduire ses opérations militaires en Ukraine et de se concentrer sur le contrôle des régions séparatistes dans l'est du pays ne s'est pas encore traduite par des mouvements de troupes à grande échelle", commente Stephen Innes, analyste chez SPI Asset Management.
"Le fait que le pétrole (BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole.) reste au-dessus de 110 dollars le baril montre le scepticisme du marché. Les dirigeants occidentaux l'ont d'ailleurs exprimé" poursuit-il.

Le président américain Joe Biden a déclaré mardi que les Occidentaux attendaient de voir si la Russie "tenait parole".

Londres jugera "Poutine et son régime sur ses actes, pas ses paroles", a également affirmé un porte-parole du Premier ministre Boris Johnson.

Joe Biden et plusieurs dirigeants européens ont convenu mardi lors d'un appel téléphonique de continuer à sanctionner Moscou, mettant en garde contre tout "relâchement de la détermination occidentale".

Le marché aura également les yeux rivés sur la réunion des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés (OPEP+) jeudi à Vienne, même si les analystes s'accordent sur le fait que l'alliance devrait poursuivre sa stratégie d'ouverture marginale de ses vannes de pétrole.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend, sceptique après les annonces russes

graphcomment>