Logo

Le pétrole Brent maintenu sous les 20 dollars, le WTI passe en terrain positif

prix du petrole LondresLondres: Les cours des deux barils de référence continuaient à reculer fortement mardi, au lendemain d'une séance noire, pâtissant de la chute de la demande et de la saturation des capacités de stockage de l'or noir.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin perdait 25,58% à 19,02 dollars à Londres, après avoir coté 18,10 dollars plus tôt dans la séance, un plus bas depuis le mois de décembre 2001.

Dans le même temps, le cours de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. américain pour livraison en mai, dont c'est le dernier jour de cotation, surnageait à 4,39 dollars le baril, après avoir passé une partie de la séance en terrain négatif.

Le contrat suivant, pour livraison en juin, qui deviendra la référence à partir de mercredi et sur lequel les marchés sont déjà focalisés, chutait quant à lui de 38,82% à 12,50 dollars, après avoir atteint un plus bas à 11,60 dollars.

"Le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. ont subi des pertes importantes aujourd'hui", a constaté David Madden, analyste de CMC Markets, en particulier le Brent qui avait été quelque peu épargné par la chute historique du WTI la veille.

Le marché du pétrole s'effondre depuis plusieurs semaines en raison des restrictions de déplacement dans de nombreux pays et de la paralysie des économies à cause de la crise du coronavirus qui ont fait fondre la demande.

Une pression forte s'exerce également sur les capacités de stockage du brut, proches de la saturation. Le fournisseur de données économiques Natural Gas Intelligence évoque un taux de remplissage de 80%, selon l'analyste Ipek Ozkardeskaya, de Swissquote Bank.


De quoi "provoquer un électrochoc aux producteurs de pétrole et les inciter à agir de manière plus significative pour soutenir les prix", indique Fiona Cincotta, de Gain Capital.

Ces derniers, membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés en tête, se sont pourtant engagés à réduire leur production d'or noir dans des proportions records mais qui restent insuffisantes par rapport à la chute de la demande.

L'Arabie saoudite, chef de file du cartel, a indiqué mardi "surveiller de près" les marchés pétroliers et être prête à prendre "toute mesure supplémentaire" après que les prix du brut ont atteint des niveaux historiquement bas, selon l'agence de presse officielle SPA.

Le président américain Donald Trump a de son côté annoncé avoir demandé à son administration de mettre sur pied un plan d'aide d'urgence à l'industrie du gaz et du pétrole, frappée de plein fouet par la chute vertigineuse des prix de l'or noir.

"Jamais nous ne laisserons tomber notre grande filière américaine du pétrole et du gaz", a promis le locataire de la Maison Blanche dans un tweet.

(c) AFP

Commenter Le pétrole Brent maintenu sous les 20 dollars, le WTI passe en terrain positif

graphcomment>