Logo

Le pétrole à la hausse en Asie en raison de l'affaire Khashoggi

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, en raison d'inquiétudes quant à l'état de la relation entre Washington et Ryad après la disparition du journaliste Jamal Khashoggi.
Vers 04H30 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en novembre, progressait de 79 cents à 72,13 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en décembre, gagnait 1,03 dollar à 81,46 dollars.

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, éditorialiste critique du pouvoir saoudien et collaborateur du Washington Post, n'a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Des responsables turcs ont affirmé qu'il y avait été assassiné par des agents saoudiens. Ryad dément et affirme qu'il a quitté le bâtiment.

Cette disparition au retentissement planétaire pourrait avoir un impact significatif sur le programme de réformes, surtout économiques, mises en avant par le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane. Dimanche, la Bourse de Ryad a accusé une baisse de plus de 7%, sa plus grave dégringolade en trois ans, avant de terminer la séance à -3,5%.

Samedi, le président américain Donald Trump, un grand allié de l'Arabie saoudite, a pour la première fois estimé possible l'implication de Ryad dans la disparition du journaliste, menaçant le cas échéant d'"un châtiment sévère".

L'Arabie saoudite a promis de riposter à d'éventuelles sanctions.

"Le pétrole est l'atout que l'Arabie saoudite a en main", rappelle Stephen Innes, analyste chez Oanda. "Le royaume a laissé entendre qu'il pourrait utiliser le pétrole face à d'éventuelles sanctions."

Ces tensions s'ajoutent aux pressions haussières générées par l'entrée en vigueur prochaine de sanctions américaines contre le secteur pétrolier iranien.


(c) AFP

Commenter Le pétrole à la hausse en Asie en raison de l'affaire Khashoggi

graphcomment>