Logo

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les stocks

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une décrue des stocks aux Etats-Unis juste avant les chiffres officiels du département américain de l'Energie (DoE).
Vers 13H20 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, avançait de 16 cents à 47,71 dollars sur le contrat pour livraison en septembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours ont hésité quelques minutes à l'ouverture avant de passer dans le vert.

"On voit un peu de hausse avant les chiffres officiels des stocks", a mis en avant Matt Smith de ClipperData. "Les chiffres de la veille de l'API (American Petroleum Institute) ont montré une baisse très importante" des réserves.

Chaque semaine, les estimations de la fédération privée API précédent d'une journée les chiffres officiels du DoE, plus complets et jugés plus fiables.

"La baisse notée par l'API soutient la théorie que la stabilisation des réserves américaines, qui étaient surabondantes, est en cours", ont noté les analystes de Commerzbank.

Les stocks américains de brut ont baissé six semaines d'affilée, ce que le marché a interprété comme le signe que les efforts de limitation des extractions engagés par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs depuis le début de l'année commençaient à porter leurs fruits.

Pour la semaine achevée le 11 août, les stocks de brut pourraient avoir reculé de 3,4 millions de barils, ceux d'essence de 900.000 barils, et ceux de produits distillés auraient stagné, selon la médiane d'un consensus d'analystes compilé par l'agence Bloomberg et relevé mercredi à l'ouverture à New York.

Malgré des analystes confiants sur une nouvelle baisse des réserves américaines, le marché ne faisait "rien d'exceptionnel au moment où l'on voit des craintes sur les problèmes avec la Libye se dissiper", a expliqué Matt Smith.

Depuis la fin du week-end, les investisseurs se faisaient l'écho d'une réduction de l'exploitation de l'important gisement pétrolier d'al-Sharara "à cause de problèmes sur le champ pétrolifère et du fait d'un conflit sur le paiement des salaires des ouvriers du port qui chargent le pétrole sur les cargos", ont expliqué les analystes de Commerzbank.

Mais désormais la production serait repartie et aurait atteint 230.000 barils mardi contre 200.000 dimanche selon l'agence Bloomberg citant des sources proches.

En proie à une guerre civile, la Libye fait repartir depuis plusieurs mois sa production de brut. Comme le Nigeria, le pays a été exempté de quotas de production par l'OPEP.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les stocks


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.