Logo

Irak: les exportations pétrolières en baisse en janvier

petrole IrakBagdad: Les exportations pétrolières de l'Irak ont baissé en janvier par rapport à décembre en raison des intempéries et des sabotages, a indiqué le ministère irakien du Pétrole mercredi dans un communiqué.
L'Irak a exporté 69,1 millions de barils de brut en janvier, soit une moyenne quotidienne de 2,22 millions par jour (mbj), en baisse par rapport à décembre où le volume était de 72,6 millions de barils par mois, soit 2,34 mbj, selon les chiffres fournis par le ministère.

Les revenus étaient également en baisse à 7,07 milliards en janvier contre 7,32 milliards en décembre.

Le communiqué, citant le ministre du Pétrole Abdulkarim al-Luaybi, explique que les exportations à partir du sud du pays ont été affectées par le mauvais temps, alors que des opérations de sabotage ont pesé sur les exportations en provenance du nord.

La majeure partie du pétrole irakien transite par ses terminaux du sud, situés près du port de Bassora, mais une partie importante transite par les oléoducs du nord qui traversent la Turquie jusqu'au terminal pétrolier turc de Ceyhan, sur la Méditerranée. Cet oléoduc est épisodiquement la cible d'attentats.

L'Irak est très dépendant de ses exportations pétrolières et cherche à augmenter ses ventes de façon significative pour financer la reconstruction de son infrastructure qui tombe en ruine.



center>Tweeter



Commenter Irak: les exportations pétrolières en baisse en janvier

graphcomment>