Menu
A+ A A-

Analyses des prix du pétrole

Suivi des prix du pétrole, de l'étude des cours du baril à la compréhension de l'évolution de l'industrie pétrolière, au cœur des marchés pétroliers internationaux.

Production et réserves de pétrole brut dans le monde en 2012

En octobre 2011, la baisse des prix des matières premières importées s’accentue

  • Écrit par Cours du baril

En octobre, le prix du pétrole en dollars s’est replié (–2,0 %), après avoir légèrement augmenté en septembre (+0,6 %). Il s’établit à 108,5 $ le baril de Brent. Parallèlement, la baisse des prix en devises des matières premières hors énergie importées en France s’est nettement accentuée (–6,2 % après –3,0 % en septembre).

Le prix du pétrole repart à la baisse

En octobre, le prix en dollars du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) s’est replié (–2,0 % après +0,6 %). En euros, la baisse du prix du pétrole a été légèrement moindre (–1,7 % après +4,7 %), du fait de la dépréciation de la monnaie européenne vis-à-vis du dollar (–0,3 %). Sur les trois derniers mois le prix du pétrole a ainsi baissé de 6,9  % en dollars et de 3,1 % en euros.

Le recul des prix des matières premières industrielles importées s’accélère

En octobre, la baisse des prix en devises des matières premières industrielles s’est accentuée (–6,3 % après –3,1 % en septembre). Les prix des matières premières minérales ont continué de se replier (–7,1 % après –4,2 %). Les cours de tous les métaux non ferreux (–8,4 % après –5,6 %) ont enregistré de fortes baisses, particulièrement ceux du cuivre (–11,6 %), du zinc (–10,3 %) et de l’aluminium (–5,4 %). De même, le repli des cours des métaux précieux s’est nettement accéléré (–11,4 % après –2,7 %), notamment celui de l’argent (–16,2 %) et du platine (–12,2 %).

Les prix des matières premières agro-industrielles se sont également repliés (–4,0 % après +0,3 % en septembre), principalement en raison de la baisse des prix du caoutchouc naturel (–7,5 %), des bois sciés de conifères (–5,8 %) et des fibres textiles naturelles (–5,9 % après +1,3 % en septembre).

La baisse des prix des matières premières alimentaires importées se poursuit

En octobre, les prix des matières premières alimentaires en devises ont continué de baisser (–5,9 % après –2,7 %). Les prix des oléagineux ont poursuivi leur baisse (–8,3 % après –3,5 %), notamment ceux du tourteau de soja (–9,9 %), de la fève du soja (–9,1 %) et de l’huile de palme (–8,2 %). La baisse des cours denrées tropicales s’est accentuée (-7,1 % après –3,6 %). En particulier, l’amélioration des perspectives de récoltes a fait chuter les cours du café (–10,5 % pour l’arabica et –5,4 % pour le robusta) et du cacao (–5,8 %). Les cours des céréales se sont également repliés (–2,8 % après +2,7 %), particulièrement ceux du maïs (–8,3 %). Enfin, les cours de la viande bovine ont poursuivi leur baisse (–1,7 % après –2,8 %).

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

Source : Insee

Pétrole et dérivés
en dollar
Les prix sont en dollar par tonne sauf indication contraire.

Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 108,5 –2,0 –6,9 31,3
Prix du Brent en €/baril 79,1 –1,7 –3,1 33,0
Supercarburant 971,3 –5,1 –7,9 27,1
Gazole-fioul domestique 930,5 –0,7 –4,0 30,4
Fioul lourd 616,8 –1,8 –2,6 38,9
Naphta 962,8 0,0 –7,3 28,4
Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000

Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 247,7 –5,9 –8,2 4,0
Denrées tropicales 257,2 –7,1 –12,1 4,5
Oléagineux 254,3 –8,3 –11,9 –3,2
Céréales 301,2 –2,8 6,7 17,7
Sucre 322,9 –5,1 –10,8 –2,4
Viande bovine 154,7 –1,7 –2,5 12,8
Industrielles 241,0 –6,3 –11,9 –4,2
Agro-industrielles 154,1 –4,0 –6,1 0,3
Fibres textiles naturelles 228,0 –5,9 –11,6 –7,1
Caoutchouc naturel 518,7 –7,5 –5,9 9,3
Cuirs 99,3 –3,5 –7,1 –12,4
Pâte à papier 138,6 –1,6 –6,1 –2,0
Bois sciés tropicaux 156,9 –0,2 –1,5 7,2
Bois sciés de conifères 91,8 –5,8 –6,6 –3,9
Minérales 286,7 –7,1 –13,8 –5,7
Minerai de fer 615,1 0,0 0,0 –2,7
Métaux non ferreux 239,3 –8,4 –18,4 –10,5
Métaux précieux 425,7 –11,4 –7,4 24,1
Ensemble 234,1 –6,2 –10,6 –1,3

En septembre 2011, les prix des matières premières importées reculent de nouveau

  • Écrit par Cours du baril

En septembre, le prix du pétrole en dollars s’est légèrement redressé (+0,6 %) après avoir nettement baissé en août (-5,5 %). Il s’établit à 110,8 $ le baril de Brent. Les prix en devises des matières premières hors énergie importées en France ont de nouveau reculé (-3,0 % après -1,8 % en août).

Le prix du pétrole se redresse légèrement

En septembre, le prix en dollars du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) a légèrement augmenté (+0,6 % après -5,5 %). En euros, le prix du pétrole s’est fortement redressé (+4,7 % après -5,8 %), du fait de la dépréciation de la monnaie européenne vis-à-vis du dollar (-3,9 %). Sur un an, la hausse du prix du pétrole atteint 42,4 % en dollars et 35,4 % en euros.

Les prix des matières premières industrielles importées poursuivent leur baisse

En septembre, la baisse des prix en devises des matières premières industrielles s’est poursuivie (-3,1 % après -3,0 %). Les prix des matières premières minérales ont encore enregistré une baisse (-4,2 % après -3,1 %). En effet, les cours des métaux non ferreux ont décru autant qu’en août (-5,6 %), notamment ceux du cuivre (-8,0 %), du nickel (-7,7 %) et du zinc (-5,5 %). Les cours des métaux précieux se sont également repliés (-2,7 % après +7,4 %), principalement ceux du palladium (-7,6 %), de l’argent (-5,3 %) et du platine (-3,1 %).

Les prix des matières premières agro-industrielles repartent légèrement à la hausse (+0,3 % après -2,5 % en août), principalement en raison de la forte hausse du prix des bois sciés de conifères (+8,2 % après -8,4 %). Parallèlement, les prix des fibres textiles naturelles ont également progressé (+1,3 % après -7,2 %) sous l’effet du rebond du prix du coton (+2,8 % après -6,7 %).

Les prix des matières premières alimentaires importées diminuent

En septembre, les prix des matières premières alimentaires en devises ont baissé (-2,7 % après +0,3 %). C’est le cas notamment des denrées tropicales qui enregistrent une baisse de 3,6 % due au repli des prix du cacao (-6,1 %) et du thé (-5,1 %). S’agissant du cacao, l’excédent de récolte des principaux pays producteurs de l’Afrique de l’Ouest, notamment la Côte d’Ivoire, a pesé sur le prix. Les cours du sucre se sont de nouveau repliés (-4,1 % après -2,0 %), en raison des perspectives d’augmentation de l’offre au Brésil et en Inde. Les prix des oléagineux ont fortement diminué (-3,5 % après -0,5 %) du fait des baisses des prix de l’huile de palme (-4,8 %) et du soja (-4,5 % pour la fève de soja et -3,7 % pour le tourteau de soja). De même, les prix de la viande se sont repliés (-2,8 % après +1,9 %). À l’inverse, les cours des céréales importées ont poursuivi leur hausse, mais moins fortement qu’en août (+2,7 % après +6,8 %), principalement sous l’effet de la hausse du prix du riz (+8,1 %) soutenue par la demande asiatique.

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

 

Pétrole et dérivés
en dollar
Les prix sont en dollar par tonne sauf indication contraire.

Prix Variations (en %)
dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 110,8 0,6 –2,8 42,4
Prix du Brent en €/baril 80,4 4,7 1,7 35,4
Supercarburant 1023,9 1,2 1,6 45,0
Gazole-fioul domestique 936,7 –0,3 –0,6 39,3
Fioul lourd 627,9 0,8 3,2 50,0
Naphta 963,0 –7,3 –7,3 42,5

Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000
Source : Insee
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 263,1 –2,7 –1,5 15,1
Denrées tropicales 276,9 –3,6 –3,6 15,5
Oléagineux 277,3 –3,5 –4,5 11,3
Céréales 309,8 2,7 7,1 31,2
Sucre 340,1 –4,1 6,3 16,8
Viande bovine 157,3 –2,8 0,7 12,9
Industrielles 257,3 –3,1 –4,2 6,3
Agro-industrielles 160,6 0,3 –0,8 8,8
Fibres textiles naturelles 242,6 1,3 –20,5 18,4
Caoutchouc naturel 560,8 0,9 0,8 32,1
Cuirs 102,9 –3,8 –4,5 –7,3
Pâte à papier 140,9 –4,0 –4,5 –0,6
Bois sciés tropicaux 157,2 –1,8 –1,9 8,0
Bois sciés de conifères 97,4 8,2 8,0 8,2
Minérales 308,7 –4,2 –5,3 5,3
Minerai de fer 615,1 0,0 –1,2 –13,6
Métaux non ferreux 261,2 –5,6 –8,6 4,5
Métaux précieux 480,7 –2,7 8,5 50,8
Ensemble 249,5 –3,0 –3,2 9,3

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 février 2020 à 18:07

Le pétrole poursuit sa chute en fin de semaine

Londres: Les cours du pétrole continuaient vendredi leur chute après l'ouverture des marchés boursiers américains, sous la pression de la propagation de...

vendredi 28 février 2020 à 12:02

Les cours du pétrole continuent de s'effondrer face au Coron…

Londres: Les cours du pétrole continuaient de chuter vendredi devant la propagation de l'épidémie virale hors de Chine et ses conséquences potentielles...

vendredi 28 février 2020 à 08:56

Eni a sauvé les meubles en 2019, malgré un 4e trimestre diff…

Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni, pénalisé par la baisse des prix du pétrole brut et du gaz, a vu son...

vendredi 28 février 2020 à 08:01

Eni prévoit d'accélérer la cadence jusqu'en 2025, avant de p…

Milan: Le groupe pétrolier et gazier italien Eni a indiqué vendredi prévoir une hausse annuelle moyenne de sa production de 3,5% jusqu'en...

jeudi 27 février 2020 à 21:36

La compagnie pétrolière Pemex annonce une perte de 18,3 mill…

Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex, plus grande entreprise publique du pays, a annoncé jeudi une perte de 18,3 milliards de dollars...

jeudi 27 février 2020 à 21:19

Le pétrole, lesté par le coronavirus, poursuit sa chute libr…

Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur plongeon jeudi face à la propagation de l'épidémie de nouveau coronavirus, tombant...

jeudi 27 février 2020 à 13:09

Les cours du pétrole toujours pénalisés par le coronavirus

Londres: Les prix du pétrole amorçaient jeudi leur cinquième séance de baisse consécutive, sous l'effet de la propagation de l'épidémie de coronavirus...

mercredi 26 février 2020 à 21:42

Face au coronavirus, le pétrole au plus bas depuis un an à N…

Cours de clôture: Le pétrole a poursuivi sa chute mercredi matin, le baril américain de WTI tombant à un niveau plus vu...

mercredi 26 février 2020 à 17:07

USA: les stocks de brut augmentent moins que prévu

New York: Les stocks de pétrole brut ont augmenté pour la cinquième semaine consécutive aux Etats-Unis, mais moins qu'attendu par les analystes...

Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Chiffres du jour

Vendredi 28 février 2020 Les prix du pétrole ont chuté pour une sixième journée consécutive et étaient en voie de connaître leur plus forte baisse hebdomadaire depuis plus de quatre ans alors que l’épidémie de coronavirus continue de faire des ravages sur les marchés mondiaux des actions et du pétrole.

À 16h50, le cours du brut WTI plongeait de 5,92 % à 44.30 $ et le pétrole Brent baissait de 4,58 % à 49.36 $, après être brièvement tombés sous les 50 dollars plus tôt dans la journée.

En janvier 2020, le prix du pétrole décroît

Le mercredi 26 février 2020 - Analyses des prix du pétrole

En janvier 2020, le prix du pétrole  en euros se replie de −5,1 % après +5,6 %, et de −5,3 % en dollars.Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+0,7 % après +2,5 %) sous l’effet des prix des matières premières industrielles qui décélèrent (+1,5 % après +3,0 %) et de ceux des matières premières alimentaires qui se replient (−0,3 % après +2,1 %). Le prix du pétrole diminue En janvier 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros baisse (−5,1 % après +5,6 %) à 57,3 €...

Lire la suite

Les prix du pétrole pourraient-ils chuter en dessous de 50 $ suite au Coronavirus ?

Le jeudi 30 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

Paris: Une prévision plutôt logique en ce début d'année était que les prix du pétrole américains ne tomberaient probablement pas en dessous de 50 $ le baril. Mais depuis des paramètres ont changé.

Lire la suite

En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

Lire la suite