Logo

TechnipFMC: bénéfice net en retrait au 3e trimestre, avant la scission

prix du petrole ParisParis: Le groupe de services pétroliers franco-américain TechnipFMC a vu son bénéfice net reculer au troisième trimestre de 84,1%, à 21,8 millions de dollars, en raison notamment de baisses de prix concédées dans certaines activités du groupe, selon un communiqué du groupe, qui sera bientôt scindé en deux entités.
Le chiffre d'affaires a pour sa part progressé de 6,1%, à 3,33 milliards de dollars, a précisé TechnipFMC dans ce communiqué publié mercredi soir.

Les activités sous-marines (segment "Subsea"), qui constitueront une part de l'entité américaine basée à Houston, ont enregistré un résultat d'exploitation en recul, à 45,5 millions de dollars. Le groupe l'explique par "l'impact des prix plus compétitifs auxquels (son) carnet de commandes a été rempli" et par "une proportion plus élevée de projets au stade préliminaire".

L'activité onshore/offshore, qui constituera l'essentiel d'une entité basée à Paris mais immatriculée aux Pays-Bas, a enregistré un résultat d'exploitation de 284,6 millions de dollars, en progression de près de 17%, en raison de la poursuite du mégaprojet de gaz naturel liquéfié Yamal LNG, dans l'Arctique.

Moins de trois ans après la fusion qui lui avait donné naissance, TechnipFMC a annoncé le 26 août dernier sa scission, qui se traduira par une division entre deux entreprises basées à Houston et Paris.

"Nous sommes persuadés que permettre à ces deux entreprises, performantes et d'envergure internationale, d'être indépendantes offrira des opportunités supplémentaires et créera de la valeur pour toutes les parties prenantes", a déclaré Doug Pferdehirt, PDG de TechnipFMC, dans le communiqué.

Il a confirmé que la scission serait proposée au premier semestre 2020.

Le groupe maintient ses prévisions de chiffre d'affaires et de marge opérationnelle (Ebitda) pour 2019 pour toutes ses divisions, à l'exception de la marge de la division technologies de surfaces, qui est revue en baisse, attendue à 10% contre 12% auparavant.

(c) AwP

Commenter TechnipFMC: bénéfice net en retrait au 3e trimestre, avant la scission

graphcomment>