Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule, prudence avant les stocks US et le discours d'Obama

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après la forte hausse de la veille, dans un marché prudent avant un discours du président américain Barack Obama et de nouveaux chiffres des stocks pétroliers aux Etats-Unis.

Vers 10H15 GMT (12H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre s'échangeait à 115,38 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 42 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance reculait de 21 cents, à 89,13 dollars.

Les cours du baril cédaient un peu de terrain, après s'être envolés mercredi de 3,32 dollars à New York et de 2,91 dollars à Londres, dopés par la bonne tenue des places boursières et les perturbations de la production de brut dans le Golfe du Mexique après le passage de la tempête tropicale Lee.

"Cette récente hausse s'explique avant tout par des facteurs extérieurs (au marché du pétrole) ou alors très temporaires, et le niveau actuel des prix ne reflète que très peu le véritable état" de l'offre et de la demande de brut dans le monde, relevaient les analystes de Commerzbank.

L'agence gouvernementale américaine d'information sur l'Energie (EIA) a ainsi révisé en baisse sensible mercredi sa prévision de demande mondiale de pétrole pour 2012. Elle ne prévoit plus qu'une croissance de 1,4 million de barils par jour, contre une prévision de +1,6 million publiée le mois dernier.

"La croissance de la demande énergétique mondiale vient des pays émergents, eux-mêmes très dépendants des importations vers l'Europe et les Etats-Unis (...) et il faudra sans doute peu de temps avant que les inquiétudes sur l'économie des deux côtés de l'Atlantique ne se concrétisent" et tirent les prix du brut à la baisse, commentait David Hufton, du courtier PVM.

Selon lui, la prudence devrait donc continuer de dominer les marchés sur les prochains jours.

Alors que les opérateurs redoutent un retour en récession des économies européennes et américaines, ils seront très attentifs jeudi à un discours du président Barack Obama, qui devrait proposer d'injecter 300 milliards de dollars dans l'économie américaine pour lutter contre un chômage obstinément élevé.

Les chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE) sur les réserves pétrolières aux Etats-Unis pourraient par ailleurs être de nature à soutenir le marché, après la hausse massive et inattendue de ces stocks la semaine dernière.

Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablent sur une chute de 1,6 million de barils des réserves de brut sur la semaine achevée le 2 septembre, en raison des interruptions de la production d'hydrocarbures dans le golfe du Mexique, une région qui représente plus de 25% de la production totale américaine de brut.

Le DoE devrait également faire état d'une baisse de 1,7 million de barils des stocks d'essence et d'un recul de 300.000 barils des réserves de distillats (dont le gazole et le fioul de chauffage).

Les opérateurs continuaient de surveiller jeudi une nouvelle dépression se développant au sud du Golfe du Mexique au large de la péninsule du Yucatan, et l'ouragan Katia dans l'Atlantique, qui se rapprochait de la côte est américaine, région concentrant une partie significative des capacités de raffinerie du pays.

tt



(AWP / 08.09.2011 12h55)



Commenter Le brut recule, prudence avant les stocks US et le discours d'Obama

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite