Menu
RSS
A+ A A-

Hausse à Londres, le marché digère le discours de Bernanke

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole rebondissaient à Londres et limitaient leurs pertes à New York vendredi en fin d'échanges européens, sur un marché nerveux digérant le discours du président de la banque centrale américaine (Fed) Ben Bernanke, après des chiffres décevants sur la croissance américaine.

Vers 16H15 GMT (18H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre s'échangeait à 111,13 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 51 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 35 cents à 84,95 dollars.

"Les cours du baril ont imité les marchés boursiers, se repliant après le discours de Ben Bernanke, avant de rebondir avec eux", expliquait Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

M. Bernanke a écarté l'hypothèse de possibles nouvelles mesures de soutien de la Fed à l'écononomie américaine, dont la reprise montre des signes de faiblesses ces derniers mois, balayant ainsi les spéculations qui agitaient les marchés depuis plusieurs jours.

Les prix de l'or noir ont réagi en accentuant leur repli, abandonnant momentanément près de 2,40 dollars à New York, avant de se reprendre promptement.

Le président de la banque centrale ayant également estimé que les bases de la croissance étaient toujours là aux Etats-Unis, le marché "a visiblement choisi de se concentrer sur le fait que M. Bernanke croit à une reprise de l'économie (américaine) au second semestre 2011", notait M. Hewson.

L'intervention de Ben Bernanke depuis Jackson Hole (ouest des Etats-Unis) était particulièrement scrutée par les investisseurs, hantés depuis des semaines par la crainte d'un retour en récession de la première économie mondiale.

Un peu plus tôt vendredi, l'annonce d'une révision en nette baisse du produit intérieur brut (PIB) américain pour le deuxième trimestre avait contribué à exacerber la nervosité des opérateurs.

Les investisseurs gardaient par ailleurs un oeil sur l'ouragan Irène, qui évoluait vendredi au large de la Floride et devait remonter samedi et dimanche le long de la côte est des Etats-Unis.

S'il évite les zones d'extraction d'hydrocarbures du golfe du Mexique, il pourrait tout de même affecter les activités de raffinerie d'une région de forte demande, ce qui soutiendrait les cours du brut, après avoir déjà fait grimper jeudi les prix de l'essence et du gazole sur le marché américain.

"Environ 7% à 9% des capacités totales de raffineries des Etats-Unis se trouvent sur la côte est, de la Virginie au New Jersey", une zone de forte consommation, dans les régions susceptibles d'être traversées par Irène, qui pourrait aussi perturber les transports de produits pétroliers, rappelait Peter Beutel, analyste chez Cameron Hanover.

ds



(AWP / 26.08.2011 19h01)


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite