Menu
A+ A A-

Deuxième séance de hausse pour le brut à New York

prix-du-petrole 
:

New York - Les prix du pétrole ont fini en hausse mardi à New York, profitant de la tonalité positive des places financières avant une intervention du président de la banque centrale américaine, sur un marché attentif à l'évolution de la situation en Libye.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre a terminé à 85,44 dollars, en hausse de 1,02 dollar par rapport à la veille. Il avait pris deux dollars lundi.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a progressé de 95 cents à 109,31 dollars.

"Le pétrole se renchérit ces derniers jours", a constaté Rich Ilczyszyn, de la maison de courtage MF Global.

"On peut l'attribuer à plusieurs facteurs, notamment à l'affaiblissement du dollar, puisque la Réserve fédérale va garder ses taux faibles en 2012 et jusqu'en 2013. On attend des déclarations vendredi, et je pense que les cours des matières premières prennent en compte le fait qu'elle va peut-être laisser la porte ouverte à de nouvelles mesures d'assouplissement", a poursuivi l'analyste.

Le président de la banque centrale, Ben Bernanke, doit prononcer vendredi un discours très attendu, après un mois de tempête financière, et au moment où la croissance semble battre de l'aile aux Etats-Unis.

Certains intervenants des marchés spéculent sur l'adoption de nouvelles mesures de relance, sous la forme d'injections de liquidités, avec plusieurs conséquences sur les marchés financiers.

Cela a pesé sur la valeur du dollar, rendant le brut plus intéressant pour les acheteurs munis d'autres devises. Cela a également soutenu les places boursières, réconfortant les opérateurs du marché pétrolier, moins inquiets de voir une débâcle financière entraîner les Etats-Unis et l'Europe dans une nouvelle récession susceptible d'affecter la demande d'énergie.

Les marchés, boursiers et de matières premières, ont aussi été encouragés par un indicateur en Chine, où l'indice PMI de la banque HSBC a montré une légère contraction de l'activité manufacturière en août, mais moins marquée qu'en juillet.

"La situation de l'économie mondiale semble se stabiliser, ou du moins les mauvaises nouvelles se font moins nombreuses ces derniers jours. Les marchés boursiers se reprennent un peu", a commenté Tom Bentz, de BNP Paribas.

En Libye par ailleurs, "les combats se poursuivent, mais le marché croit en une fin proche du régime de Kadhafi et en un retour du brut libyen sur le marché dans quelques mois", a-t-il ajouté.

Les rebelles ont pris mardi le contrôle du quartier général de Mouammar Kadhafi à Tripoli. L'Otan a estimé que la fin du régime était "proche".

Si un retour du brut libyen devrait peser sur les cours du Brent, "un retour du baril sous 100 dollars, comme avant le début des combats il y a six mois, n'est pas probable", ont estimé les analystes de Commerzbank.

"D'abord en raison des spéculations sur de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire par la banque centrale américaine. Ensuite parce que l'Arabie Saoudite devrait revenir sur l'augmentation de son offre effectuée ces derniers mois lorsque la production libyenne redémarrera", ont-ils expliqué.

rp



(AWP / 24.08.2011 06h21)


Commenter Deuxième séance de hausse pour le brut à New York


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite