Menu
RSS
A+ A A-

A nouveau à la baisse, plombé par des inquiétudes sur la reprise

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole retrouvaient le chemin de la baisse vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché toujours sous le choc de la dégringolade des cours de la veille et emprunt d'inquiétudes persistantes sur la reprise économique mondiale.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre s'échangeait à 106,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 32 cents par rapport à la clôture de jeudi, après être tombé à 104,30 dollars en cours d'échanges asiatiques, son niveau le plus faible depuis près de six semaines.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 1,93 dollar à 84,70 dollars, après avoir atteint 82,87 dollars, un plus bas depuis fin novembre.

"Les cours du pétrole s'inscrivaient déjà en baisse depuis quelques jours quand un vent de panique pure a balayé les marchés jeudi", commentaient les analystes de Commerzbank.

Les marchés financiers ont été victimes d'un "cocktail fatal à base de perspectives lugubres pour l'économie américaine, d'un regain d'inquiétudes sur la croissance chinoise, de problèmes de dette persistants en zone euro et de craintes sur la stabilité de la région, ainsi que d'un mouvement général d'aversion pour les investissements jugés à risque", expliquaient les analystes.

"Les matières premières sont considérées comme des valeurs concrètes mais leurs mouvements de marché s'apparentent à ceux des actifs les plus risqués, il n'est donc pas étonnant qu'elles aient été autant touchées", poursuivait Commerzbank.

Les inquiétudes sur la vigueur de la reprise économique mondiale remettent ainsi en question les perspectives de la demande pétrolière, alors que dans le même temps l'offre d'or noir, notamment en provenance des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), s'étoffe.

"Il reste à savoir combien de temps la chute libre va durer, mais étant donné le rôle clef joué par le contexte économique, il y a peu de raisons d'être optimiste", prévenaient les analystes du cabinet viennois JBC Energy.

Les investisseurs digéraient ainsi prudemment l'annonce vendredi d'une hausse plus forte que prévu des créations d'emploi et un recul inattendu du taux de chômage en juillet.

"Si les craintes d'un retour imminent en récession sont quelque peu balayées par ce rapport, le point central reste que l'économie américaine peine toujours à se redresser, une situation qui devrait perdurer l'année prochaine", commentait Paul Dales, de Capital Economics.

Et une reprise économique américaine poussive implique une demande énergétique morose aux Etats-Unis, premier consommateur mondial de pétrole, de nature à peser durablement sur les cours.

ds



(AWP / 05.08.2011 18h21)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite