Menu
A+ A A-

Le brut ouvre en petite hausse à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en petite hausse jeudi à New York, soutenus par des indicateurs encourageants aux Etats-Unis même si l'enthousiasme du marché était limité par les problèmes de dette dans le pays et en Europe.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août s'échangeait à 98,63 dollars, en progression de 58 cents par rapport à la veille.

"Il semble que le marché reçoive un peu de soutien du fait que les ventes de détail ont progressé en juin, que les demandes d'allocations chômage ont reculé la semaine passée et que l'indice des prix à la production a reculé", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best Research.

Le faible rebond des ventes de détail aux Etats-Unis (+0,1% par rapport à mai) s'est révélé une relative bonne surprise puisque les analystes tablaient sur un deuxième recul mensuel consécutif.

Les inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont elles tombées à leur plus bas niveau depuis la mi-avril lors de la première semaine de juillet. Les prix à la production ont enregistré en juin leur premier recul depuis un an.

"Ce qui est positif dans cela, c'est que cela augmente la probabilité d'une troisième vague de mesures de soutien à l'économie", a précisé Phil Flynn.

Les marchés de matières premières ont reçu un coup de fouet mercredi avec l'évocation par le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke, parmi d'autres scénarios, de nouvelles mesures de soutien si l'économie faiblissait.

Toutefois la progression des prix du pétrole restait limitée, alors que les inquiétudes persistaient sur la santé de l'économie mondiale.

"Oui, le fait que la Fed parle d'un troisième programme de soutien est positif pour les prix des matières premières, mais si l'économie est si faible que l'on vient à l'évoquer, peut-être que les perspectives de demande en pétrole vont être moroses, au moins à court terme", a tempéré Phil Flynn.

Les problèmes de dette en zone euro et aux Etats-Unis restaient non résolus.

"D'un côté, le témoignage du président de la Fed a relancé les attentes de soutien monétaire supplémentaire, et de l'autre, la surveillance négative instaurée par Moody's (sur la note de la dette américaine, annoncée mercredi ndlr) pourrait résulter en un recul de l'appétit pour le risque, et ainsi signifier une volatilité importante dans les prix du pétrole au rythme des vents changeants de la macroéconomie", ont observé les analystes de Barclays Capital.

rp



(AWP / 14.07.2011 15h41)


Commenter Le brut ouvre en petite hausse à New York


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite