Menu
A+ A A-

L'Opep garde sa prévision 2011, croissance stable en 2012

prix-du-petrole Vienne Vienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu quasi inchangée sa prévision 2011 de demande de brut et table sur une croissance stable en 2012, en raison d'incertitudes sur la vigueur de la reprise économique, indique-t-elle mardi à Vienne.

Dans son rapport mensuel publié à son siège, dans la capitale autrichienne, le cartel pétrolier estime que la demande de brut en 2011 devrait s'établir à 88,18 millions de barils/jour (mbj), soit un bond de 1,36 mbj par rapport à 2010. Ce chiffre devrait passer à 89,50 mbj en 2012, estime l'Opep, dont les membres fournissent environ 35% du brut mondial et disposent de plus des 3/4 des réserves.

"L'instabilité de l'économie mondiale affecte négativement le marché pétrolier et impose une grande incertitude à court terme", soulignent les experts de l'Opep.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole reste également prudente pour l'année à venir: "Tandis que la zone OCDE (ndlr: Organisation pour la coopération et le développement économique) devrait être plus dynamique, la croissance des pays en voie de développement devrait être plus faible que cette année".

L'Opep escompte une croissance économique mondiale de 4,1% en 2012 et, selon elle, le ralentissement dans les pays en développement s'explique principalement par la lutte contre l'inflation.

Au sein de l'OCDE, l'Opep compte sur la reprise au Japon en 2012, dont l'économie est très affectée par le tsunami du 11 mars et la catastrophe nucléaire de Fukushima, pour compenser une croissance morose en Europe.

Au niveau de la production, l'Arabie saoudite est passée à l'action: sous l'impulsion de son membre le plus important, l'Opep a pompé 0,52 mbj de plus en juin, à 29,6 mbj, retrouvant son niveau d'avant la crise libyenne. Ryad a répondu ainsi à l'inquiétude des pays consommateurs vis-à-vis de la hausse des prix du pétrole, qui a entraîné la mise sur le marché d'une partie de leurs stocks stratégiques.

La production en Libye, où la rébellion cherche à chasser Mouammar Kadhafi, est passée de 1,56 mbj fin 2010 à 0,11 mbj en juin.

La production de l'Opep reste bien supérieure aux quotas de production (24,84 mbj hors Irak) laissés inchangés, à la fureur de l'Arabie saoudite, lors du dernier sommet de l'organisation en juin.

Sans l'Irak, non soumis à ce régime, l'Opep a pompé 26,9 mbj en juin.

tt



(AWP / 12.07.2011 13h45)


Commenter L'Opep garde sa prévision 2011, croissance stable en 2012


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite