Menu
A+ A A-

Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête Béryl aux Etats-Unis

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de dégâts que redoutés sur les installations pétrolières américaines et après des propos encore très patients du patron de la Fed sur la trajectoire des taux.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en septembre, a perdu 1,27% à 84,66 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en août, a baissé de 1,11% à 81,41 dollars.

🇺🇸 Après avoir traversé les Caraïbes, la tempête Béryl a touché depuis lundi le Texas, charriant de fortes pluies qui ont provoqué inondations et coupures massives de courant, et causé la mort d'au moins cinq personnes dans le sud des États-Unis.

"Il y a encore des difficultés avec la tempête Béryl mais rien de majeur", a commenté Phil Flynn de Price Futures Group.

La tempête a causé "moins de dégâts que prévu sur les infrastructures frappées par la tempête, les craintes d'un impact sur l'approvisionnement en pétrole se sont dissipées", commente Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

Au final, Béryl ne devrait "avoir que peu ou pas d'impact sur les marchés pétroliers américains", résume Matt Britzman, de Hargreaves Lansdown.

Les investisseurs ont aussi été attentifs aux propos de Jerome Powell, patron de la Fed, la banque centrale américaine, devant le Congrès américain.


M. Powell a noté des "progrès modestes" sur l'inflation mais surtout a redit attendre "de nouvelles données positives" dans la bonne direction avant d'envisager une réduction des taux d'intérêt, qui serait bénéfique pour la demande.

Phil Flynn de Price Futures Group était plus optimiste sur l'évolution des cours se fiant à la dernière publication mardi des "Perspectives énergétiques à court terme", de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

L'agence a relevé son estimation de la demande globale de brut ainsi que son évaluation du prix du baril pour la deuxième partie de l'année, le plaçant à 89 dollars au lieu de 84 dollars en moyenne au premier semestre.



Commenter Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête Béryl aux Etats-Unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite