Menu
A+ A A-

Le pétrole prend une pause, les investisseurs surveillent stocks et taux américains

cours du pétroleLondres: Les prix du pétrole baissaient légèrement, consolidant leurs gains de la semaine, mais pourraient remonter de plus belle avec la baisse des stocks américains, la faiblesse du dollar et les prévisions de baisse des taux de la Réserve fédérale (Fed).
Vers 10H10 GMT (12H10 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en septembre, perdait 0,53% à 86,88 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en août, baissait de 0,60% à 83,38 dollars.

"Les volumes devraient être faibles en raison du 4 juillet", week-end férié aux États-Unis en raison de la fête nationale américaine, préviennent les analystes de DNB.

"En l'absence de nouvelle significative", les cours du pétrole en profitaient ainsi pour reprendre leur souffle et consolider leurs gains récents, poursuivent-ils.

Les deux références mondiales du brut évoluent à des niveaux proches de leur plus haut depuis fin avril.

Pour Tamas Varga, analyste chez PVM Energy, quelques facteurs freinent la dynamique ascendante des prix du brut, à commencer par la santé économique du Vieux Continent.

Mercredi, les chiffres définitifs de l'activité PMI pour la zone euro ont été légèrement meilleurs qu'attendu en juin, mais restent en repli par rapport au mois précédent.


🇫🇷 En parallèle, les investisseurs restent attentifs au second tour des élections législatives françaises, bien que les nombreux désistements de candidats contre l'extrême droite rendent moins probable la majorité absolue du Rassemblement national.

Tamas Varga affirme cependant que les prix du pétrole pourraient "bientôt" franchir la barre des 90 dollars si les stocks de brut américain continuent de chuter et que le dollar reste en berne "en raison des prévisions de réduction des taux" de la Fed.

🛢️ Les stocks commerciaux de pétrole brut ont dégringolé de 12,2 millions de barils durant la semaine achevée le 28 juin, selon des chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), une période marquée par un rebond de la demande.

Les analystes mentionnent enfin une amélioration des perspectives de la demande avec la saison estivale marquée par de nombreux déplacements, donc une forte consommation d'essence.

🇺🇸 Aux États-Unis, "une série de données économiques décourageantes a nettement amélioré l'humeur des investisseurs", souligne M. Varga, comme les chiffres de l'emploi ou l'activité dans les services en repli au mois de juin.

Ce refroidissement de l'économie fait espérer une baisse des taux de la Fed en septembre et pèse ainsi sur le dollar.

Une dépréciation de la devise américaine encourage les achats de pétrole libellé en dollars, en augmentant le pouvoir d'achat des acheteurs utilisant d'autres monnaies.



Commenter Le pétrole prend une pause, les investisseurs surveillent stocks et taux américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite