Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus haut depuis plus de deux mois

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi à un plus haut en un peu plus de deux mois, tirés par l'escalade des tensions au Moyen-Orient, le début de la saison des ouragans et par les attentes d'une demande plus soutenue en carburants avant les départs en vacances.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en septembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a gagné 1,88% à 86,60 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en août, est monté de 2,25% à 83,38 dollars.

Le pétrole est "poussé par l'escalade des tensions entre Israël et le Hezbollah et par un indice PMI manufacturier chinois solide", ont résumé les analystes de DNB.

Près de neuf mois après le début de la guerre, déclenchée par une attaque sans précédent du Hamas contre Israël le 7 octobre, Israël a frappé lundi le sud de la bande de Gaza après le tir de 20 roquettes contre son territoire par des combattants palestiniens.

Cette guerre fait en outre craindre un conflit entre Israël et le Hezbollah libanais après une multiplication des attaques de part et d'autre de la frontière israélo-libanaise.

Une extension du conflit "n'est pas forcément ce qu'il va se passer mais cela se rapproche un peu plus chaque jour", s'est inquiété Robert Yawger de Mizuho USA.

Autre facteur de montée des cours, la saison des ouragans aux États-Unis et dans les Caraïbes a commencé tôt et fort, ce qui fait toujours craindre un possible impact sur les équipements de production et de raffinage dans le golfe du Mexique, non touchés pour l'instant.


L'ouragan Béryl a touché lundi une île de Grenade, dans les Antilles, avec des vents "dévastateurs" allant jusqu'à 240 km/h, a alerté le Centre national américain des ouragans (NHC).

"C'est la première fois qu'on a un ouragan de catégorie 4 aussi tôt dans la saison", a souligné Robert Yawger.

"Cette tempête monstre dès la fin du mois de juin brosse un tableau inquiétant pour la suite de la saison", a ajouté l'analyste ce qui invite les investisseurs à parier sur une hausse des cours de l'or noir.

Enfin, la montée des cours du brut était tirée par celle de l'essence à la veille d'une semaine de départs en vacances aux États-Unis. Les marchés seront fermés jeudi 4 juillet, jour de la fête nationale.

(c) AFP

Commenter Le pétrole au plus haut depuis plus de deux mois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite