Menu
A+ A A-

Soutenu par les spéculateurs, le pétrole monte malgré une demande fragile

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, soutenus par les opérateurs spéculatifs qui sont passés outre le rapport sur les stocks américains témoignant d'un fléchissement de la demande.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août s'est octroyé 0,28%, pour clôturer à 85,25 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain de même échéance a lui grignoté 0,08%, à 80,90 dollars.

Les prix de l'or noir ont pourtant été bousculés par la publication du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Elle a fait état d'un bond de 3,6 millions de barils des stocks commerciaux de brut, alors que les analystes s'attendaient à une contraction de 2,8 millions.

Pour Matt Smith, analyste de Kpler, ce contrepied tient, pour partie, à la diminution des exportations (-11% sur une semaine), attribuable, selon lui, aux conditions météorologiques dans le Golfe du Mexique, qui ont perturbé le trafic maritime.

La région a ainsi vu passer la première tempête tropicale de la saison, baptisée Alberto, qui a touché une partie du Texas.

Mais les principaux coupables sont les raffineries américaines, dont l'activité a continué à ralentir, pour la troisième semaine consécutive.


Parallèlement, le volume des produits raffinés livrés au marché américain, considéré comme indicateur de demande, s'est replié, en particulier pour l'essence (-4,4%) et les produits distillés (-11,1%), catégorie qui comprend le gazole.

Mais après un bref fléchissement les cours se sont repris, pour revenir rapidement en territoire positif.

Pour Robert Yawger, de Mizuho, c'est l'approche du seuil des 80 dollars pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. (le baril est descendu jusqu'à 80,18) qui a déclenché un rebond technique.

"Les spéculateurs se sont positionnés pour défendre les 80 dollars et éviter une panique qui les aurait rincés", a expliqué l'analyste.

Pourtant, en l'état, "il n'y a aucun catalyseur qui justifie que les prix montent, et certainement pas les fondamentaux" du marché, souligne Robert Yawger, qui prévient que le rapport entre l'offre et la demande finit toujours par dicter les cours, à long terme, "mais pas aujourd'hui".

Les opérateurs ont aussi bénéficié de la prime géopolitique, en hausse depuis quelques jours avec la perspective d'une possible escalade entre le mouvement libanais pro-Iranien Hezbollah et Israël.

Ryan McKay, de TD Securities, a également mentionné le regain d'attaques de rebelles yéménites Houthis contre des navires en mer Rouge et dans le Golfe d'Aden.

(c) AFP

Commenter Soutenu par les spéculateurs, le pétrole monte malgré une demande fragile



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite