Menu
A+ A A-

Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement lié, pour partie, à la reprise d'achats spéculatifs.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août s'est apprécié de 1,97%, pour clôturer à 84,25 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juillet, a progressé de 2,39%, à 80,33 dollars, repassant la barre des 80 dollars pour la première fois depuis trois semaines.

La séance avait commencé dans le rouge, après la publication d'indicateurs chinois jugés décevants pour plusieurs d'entre eux.

🇨🇳 La production industrielle a ainsi augmenté de 5,6% sur un an en mai, contre 6,7% en avril, alors que les économistes la voyaient avancer de 6,2%. Les secteurs de haute technologie ont franchement calé, leur rythme de croissance passant de 10,0% à 1,3%.

En outre, les investissements dans l'immobilier ont chuté de 10,9% en mai, après avoir déjà décroché de 10,4% le mois précédent.

Mais contre toute attente, dans un contexte dépourvu d'actualité nouvelle, les prix de l'or noir se sont redressés, avant de prendre de la vitesse jusqu'à la clôture.

"Le marché a le sentiment d'avoir réagi trop brutalement" après la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+, le 2 juin, explique Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.


Les opérateurs ont aussi relevé que les acteurs spéculatifs avait quelque peu rééquilibré leurs positions, les contrats à terme à la hausse sur le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. ayant augmenté de 10%, selon des chiffres rendus publics vendredi par le régulateur américain des produits financiers dérivés, la CFTC.

"Il y a eu beaucoup de liquidations ces deux dernières semaines, donc certains font leur retour sur le marché", selon Andy Lipow.

"Il faut garder à l'esprit que l'OPEP peut encore changer d'avis et prolonger ses coupes de production volontaires jusqu'à la fin de l'année", prévient l'analyste.

Début juin, l'OPEP+ a annoncé que ces réductions, qui portent sur 2,2 millions de barils par jour, allaient progressivement disparaître à partir d'octobre.

Au delà des fondamentaux du marché, le brut a aussi bénéficié d'un léger recul du dollar, monnaie de référence de l'or noir, ainsi que d'un retour de l'appétit pour le risque, qui a notamment permis aux actions de se redresser et fait fléchir les obligations, à Wall Street.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite