Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espoirs de baisses de taux

cours du pétroleLondres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en or noir, contrebalancée par le renforcement des attentes de baisses de taux américains, qui tire au contraire les prix vers le haut.
Vers 10H55 GMT (12H55 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, s'affaissait de 0,16% à 82,49 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en juillet, refluait de 0,20% à 78,29 dollars.

Les deux références du brut avaient débuté la séance dans le vert.

Mais "une nouvelle faiblesse" des prix de l'or noir "est observée ce matin en raison de la faiblesse de l'activité des usines chinoises", note Tamas Varga, de PVM Energy.

🇨🇳 En Chine, la croissance de la production industrielle a en effet ralenti en mai, selon des chiffres officiels publiés lundi, signe d'une reprise inégale de la deuxième économie mondiale, susceptible de plomber la demande en pétrole.

En outre, "la faiblesse de l'euro, provoquée par la progression des partis politiques français d'extrême droite lors des élections parlementaires européennes" et les incertitudes politiques en France, ont engendré un regain du dollar, ajoute l'analyste.


Or, les cours de l'or noir étant libellés en dollar, une appréciation de la devise américaine décourage les achats de pétrole en diminuant le pouvoir d'achat des acheteurs utilisant d'autres monnaies.

🛢️ Par ailleurs, le dernier rapport sur les stocks américains de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a indiqué une augmentation des réserves de brut de 3,7 millions de barils durant la semaine achevée le 7 juin, autre facteur de détente des cours.

🇺🇸 Dans le même temps, cette baisse est freinée par des données économiques en provenance des États-Unis signalant un amoindrissement des pressions inflationnistes, remarque M. Varga.

La semaine dernière, les prix de gros, côté producteurs, sont repartis à la baisse en mai aux États-Unis, tandis que les derniers chiffres des demandes hebdomadaires d'allocations chômage en hausse ont montré un ralentissement du marché du travail américain.

Ces données renforcent la confiance des investisseurs dans de prochaines réduction des taux d'intérêt américains, susceptibles de faire tomber le billet vert.

Les prix bénéficiaient également à la marge des précisions de plusieurs ministres de membres l'OPEP+ (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés, ndlr), se disant "prêts si nécessaire à suspendre ou annuler le plan" du cartel, dévoilé début juin, "de lever progressivement certaines limitations de production" de brut, indiquent les analystes de la Deutsche Bank.

Huit membres de l'OPEP+ doivent en effet mettre fin graduellement aux réductions supplémentaires de production auxquels ils s'étaient volontairement soumis, reconduites seulement jusque fin septembre.

(c) AFP

Commenter Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espoirs de baisses de taux



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite