Menu
A+ A A-

Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or noir s'essouffle, le marché attendant des signes tangibles d'un raffermissement de la demande.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, a terminé en hausse de 0,35%, à 81,92 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juillet, a lui pris 0,20%, à 77,90 dollars.

L'or noir avait démarré du mauvais pied, digérant le bond de la veille. Mais les cours ont fini par s'extraire de leur torpeur, à la faveur de plusieurs publications.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a maintenu inchangées ses estimations de consommation mondiale de brut pour l'année en cours et pour 2025, dans la dernière édition de son rapport mensuel.

Le cartel s'attend à ce que le secteur des services conserve son dynamisme au second semestre, "en particulier dans les voyages et le tourisme, ce qui devrait avoir un impact positif sur la demande de pétrole", selon le rapport.

De son côté, l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a relevé sa projection de demande pour 2024, à 102,98 millions de barils par jour (mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.), contre 102,84 en mai.

Elle anticipe notamment une accélération de la consommation de brut en Chine et en Inde.


Parallèlement, l'EIA a abaissé sa prévision de production, de 102,76 mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. à 102,57, du fait de l'engagement des membres de l'OPEP et leurs alliés de l'accord OPEP+ de prolonger l'ensemble de leurs coupes de production au moins jusqu'en octobre.

Ces chiffres "soutiennent les cours pour l'instant", mais la situation reste fragile, selon John Kilduff, analyste d'Again Capital.

"Maintenant, il nous faut des signes de la demande", prévient l'analyste, pour qui le rapport hebdomadaire de l'EIA sur les stocks américains de pétrole et produits raffinés, attendu mercredi, "va être très important pour le marché". Si les livraisons d'essence "tombent encore sous 9 millions de barils par jour, cela va assombrir le tableau et il sera difficile de préserver les gains récents", ajoute-t-il.

Toujours aux États-Unis, le prix de gros du gaz naturel a atteint, mardi, son plus haut niveau depuis cinq mois. Ce sursaut est lié à une vague de chaleur, partie du sud-ouest du pays et qui va traverser progressivement le territoire américain jusqu'au nord-est.

Le marché s'attend, de ce fait, à une hausse de la demande d'air conditionné, donc d'électricité, dont une partie importante est produite grâce au gaz naturel.

(c) AFP

Commenter Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite