Menu
A+ A A-

Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant au large du Yémen, en amont d'une réunion ministérielle du groupe de pays exportateurs de l'Opep+.
Vers 09H25 GMT (11H25 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en juillet, grimpait de 0,88% à 84,96 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, progressait de 0,89% à 80,54 dollars.

Les deux références mondiales du brut gagnent ainsi du terrain "alors qu'une nouvelle attaque sur un navire en mer Rouge a renforcé les tensions géopolitiques au Moyen-Orient", commentent les analystes de DNB.

🇾🇪 Un navire grec a été endommagé par des tirs de missiles par les rebelles Houthis au large du Yémen où les forces américaines ont aussi intercepté cinq drones, a indiqué mardi le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom).

Le Centcom a ajouté avoir abattu en mer Rouge cinq drones lancés depuis les zones contrôlées par les Houthis.

Cette nouvelle attaque "a mis en évidence la perturbation en cours des routes commerciales", explique Susannah Streeter, de Hargreaves Lansdown.

🇮🇷 Depuis novembre, les rebelles yéménites, soutenus par l'Iran, s'en prennent aux navires en mer Rouge et dans le golfe d'Aden, affirmant agir en solidarité avec les Palestiniens de la bande de Gaza, où Israël est en guerre contre le mouvement islamiste Hamas depuis près de huit mois.

🇵🇸 A Gaza, l'armée israélienne a bombardé mercredi par air et par terre Rafah, ignorant les condamnations internationales après des frappes sur des camps de déplacés palestiniens dans cette ville du sud de la bande de Gaza, qui ont fait plus de 65 morts selon le Hamas.


L'attention des investisseurs pétroliers se porte également sur la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés de l'accord OPEP+, dont la réunion ministérielle a été reportée à dimanche, à distance.

Les pays membres doivent décider de leurs niveaux de production pour la seconde partie de l'année.


Voir aussi: 🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

"Le marché dans son ensemble s'attend à ce que l'OPEP et ses alliés -en premier lieu la Russie- s'accordent sur la prolongation de l'accord actuel de limitation de la production", affirment les analystes d'Energi Danmark.

Susannah Streeter s'attend également à ce que "les producteurs prolongent les réductions de production jusqu'au troisième trimestre, réduisant ainsi l'offre sur les marchés mondiaux".

🇸🇦 "L'accord a bien fonctionné jusqu'à présent, maintenant les prix du pétrole à un niveau privilégié pour les producteurs, en premier lieu l'Arabie saoudite", selon Energi Danmark.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite